Quelque part en France - L’encyclopédie interactive des villes et villages de France

Ce site constitue l’encyclopédie interactive des villes et villages de France. Son principe est d’offrir le visage de la France dessiné par ses habitants eux-mêmes.Son fonctionnement est donc double.Quelque part en France permet d’informer.Quelque part en France permet de s’informer.


 


Capvern
  RechercheContactAide  
       
      Informations manquantes ?  
      Envoyez vos textes au webmaster  




 
 Actualité 
     
voir les photos     
  Capvern, ville festive, au mois d'août. Pendant la première semaine d'août assistez au Festival des musiques d'Amérique latine. Groupes authentiques, inédits et de grande qualité. Dansez sur les rythmes chauds de la salsa, de la samba ou du tango... Pour le 15 août rejoignez les animations dansantes en matinée et soirée, place du Casino et profitez du Feu d'artifice offert par la commune.

 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Histoire 
     
     
 
La cité thermale se trouve dans le Pays de Nébouzan. En terre occitane les sobriquets, jadis, fleurissaient. Notons "Ets escudélès", pour désigner les marchands d'écuelles -vente ambulante de vaisselle de terre au XIXème, et "Capbern cap de lier", à rapprocher de Capvern tête de fer; ce dernier qualificatif rappelle les habitudes tumultueuses de la jeunesse pyrénéenne des siècles passés.

Historiquement Capvern se plonge loin dans le passé pyrénéen. Les romains, adeptes du thermalisme, avaient déjà remarqué, dit-on, les effets salutaires des eaux d'Acquaé Convenarum; Eaux des Convènes. Les convènes, du latin Cum Venii, sont ceux qui sont venus ensemble. Ils étaient des colons et des soldats de l'armée de Sertorius, vaincue en Espagne, qui se sont repliés dans la vallée de la Garonne.Capvern est un point stratégique, au croisement de deux voies Romaines :-la Ténarèze traverse les Pyrénées par le Rioumajou, et va vers Agen.-la voie Toulouse-Dax, qui passe par Mauvezin et Bagnères (Vicus Aquensis). Le centre de la cité, dont on ignore l'importance se localisait sur la crête que l'on appelle "Voie romaine", aux alentours de l'endroit ou se trouve aujourd'hui un très vieux chêne. Cette localisation a été confirmée par la découverte d'ex-voto et de pièces en bronze, par des agriculteurs.
Le poète aquitain Ausone aurait, selon certains, séjourné à Capvern en 378.

Le thermalisme d'origine romaine attendra le XIXème pour devenir, après 1808, mais surtout après 1870, sensiblement "profitable" à la gent commerçante et les montagnards se plaignent de n'en tirer aucun avantage. Au départ seulement la bourgeoisie et les fortunés pouvaient se rendre en cure. Pour la petite histoire quelques curistes célèbres, beaucoup plus récemment, ont séjourné là. Citons, entre autres, Fernandel, de Lattre de Tassigny, Françoise Rosay et… le Pyrénéen Jacques Duclos. Le bienfait de la Sécurité sociale ne donnera à la station sa dimension qu'après la Libération.




 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Origine du nom 
     
     
  Une petite réflexion sur la sémantique. Capvern pourrait être l'assemblage topographique de cap -caput, la tête- et vern serait soit le vergne, terme local désignant l'aulne, ou, tout simplement, la verdure. Certains toponymistes voudraient, moins vraisemblablement, que Capus Vernus, riche consul romain possédant une villa sous le IVème siècle, ait laissé son nom à la cité.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Description Géographique 
     
     
  Capvern-les-Bains, 1100 habitants permanents, 4000 entre la mi-avril et la fin octobre, s'inscrit, à 475 mètres d’altitude, sur le plateau de Lannemezan, dans un superbe cadre de verdure sur le piémont pyrénéen, entre petits villages authentiques et forêts de hêtres et de châtaigniers.

Géographiquement Capvern réunit plusieurs vallées, Aure, Campan et s'invite au pied des prestigieux cols qui ponctuent le Tour de France cycliste. La vue sur les Pyrénées, imprenable, surprend, entre autres le Pic du Midi de Bigorre.
Le canal du Boues, voie d'eau conjecturée par le génie civil, arrose Capvern avant de rejoindre l'Atlantique en transitant, successivement, par le Boues, l'Arros et l'Adour.
L'A 64-E 80, la R.N 117 et les R.D 938 et 81 passent dans la commune et donnent les itinéraires vers la Méditerranée, l'Atlantique, les Pyrénées ou la vallée de la Baïse.
Le chemin de fer accède à Capvern après une impressionnante rampe qui a posé bien des problèmes aux opérateurs ferroviaires. Rappelons que la déclivité s'approche de 4 %; chiffre proche du maximum hexagonal.



 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Divers 
     
     
  Une station thermale au service des curistes.

Ici l’eau jaillit, généreuse et bénéfique; elle apporte son action diurétique très affirmée confirmée par des travaux de recherches anti-cristallisantes, anti-infectieuses, antispasmodiques et antalgiques. Elle agit de manière immédiate et durable sur les affections urinaires ainsi que sur les rhumatismes goutteux.
Ici, vos douleurs s’estompent... Associée à une thérapeutique intelligente, l’eau de Capvern vous aide également à mincir en douceur. L'action positive agit sur la fonction rénale d’élimination, la diminution du mauvais cholestérol, la disparition des crises de goutte et la diminution du taux d’acide urique, les états pré diabétiques, le métabolisme des graisses, etc. Bien des douleurs, dans cette cité thermale s'estompent et donnent aux curistes le plaisir de se sentir mieux dans leurs corps...

Deux sources aux eaux sulfatées, calciques, magnésiennes et oligo-thermales alimentent ainsi les établissements thermaux de Hount Caoute et du Bouridé.Capvern se découvre d'autres thérapies que les traitements rénaux et s'ouvre vers les traitements rhumatologiques et la réduction des surcharges pondérales. Une cité thermale se doit, dans un décor aussi saisissant, de se compléter d'une vocation touristique étayée par un actif commerce moderne et une présence bien équilibrée de services publics.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Rédacteur 
     
     
  Pierre FABRE

05 53 29 07 50

E-Mail: pierrefabre@infonie.fr

Rédacteur libre.

Diverses fiches amorcées et présentes sur le site concernent des villages meusiens disparus lors de la Première Guerre mondiale:
Beaumont-en-Verdunois, Bezonveaux, Cumières, Fleury-devant-Douaumont, Haumont-près-Samogneux, Louvemont-Côte-du-Poivre, Ornes et Vaux-devant-Damloup .

Bien d'autres localités figurent dans le listage des communes découvertes par le site. Le chantier, par essence, reste et restera toujours inachevé.




Les internautes qui découvriraient des erreurs, des imperfections ou des omissions seront, naturellement, les bienvenus s'ils me font part de leurs remarques.

Contact: pierrefabre@infonie.fr

Pierre FABRE gère aussi les localités suivantes :
Reillanne - Drap - Gattieres - Vireux Molhain - Marseille - Arles - Aubagne - Martigues - Dives Sur Mer - Perigueux - Bergerac - Creysse - La Force - St Capraise De Lalinde - Lanquais - St Pardoux Et Vielvic - St Germain De Belves - Belves - Sagelat - Siorac En Perigord - Ste Foy De Belves - Larzac - St Laurent La Vallée - Doissat - Monplaisant - Carves - St Pompon - Grives - Salles De Belves - St Amand De Belves - Cladech - Sarlat La Caneda - Veyrines De Domme - Domme - Le Bugue - Journiac - Mauzens Et Miremont - Campagne - Cazoules - Savignac Les églises - Montferrand Du Perigord - St Avit Senieur - Le Buisson De Cadouin - Bouillac - Limeuil - Pezuls - Capdrot - Monpazier - Prats Du Périgord - Villefranche Du Perigord - St Cernin De L'Herm - Mazeyrolles - Besse - Loubejac - Salignac Eyvignes - Boulazac - Gisors - Fources - Valence Sur Baïse - Castelmoron D'Albret - Agen - Sauveterre La Lemance - St Front Sur Lemance - Cuzorn - Condezaygues - Le Pont De Montvert - St Germain De Calberte - Florac - Toul - Bar Le Duc - Beaumont-en-Verdunois - Fleury Devant Douaumont - Haumont Pres Samogneux - Samogneux - Louvemont Cote Du Poivre - Cumieres Le Mort Homme - Verdun - Bezonvaux - Ornes - Vaux Devant Damloup - Hennebont - Dives - Calais - St Omer - Capvern - Aurensan - Soues - Bazet - Strasbourg - Lyon - Venissieux - Paris - Le Treport - Veules Les Roses - Friville Escarbotin - Conteville - Ault - Entraigues Sur Sorgue - Joncherey - St Denis - Ivry Sur Seine - Vitry Sur Seine - Asnières Sur Oise 


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
Auteur de la fiche "Capvern" : Pierre FABRE
Contact : Poser une question ou faire un commentaire sur Capvern

Votre prénom et nom
Votre email
Commentaire/Question
CAPTCHA Image
Refresh Image

 


Capvern
  RechercheContactAide  
    Quelque part en France 2002-2008  
 


France > Midi-Pyrénées > Pyrénées (Hautes) > Capvern (65130)