Quelque part en France - L’encyclopédie interactive des villes et villages de France

Ce site constitue l’encyclopédie interactive des villes et villages de France. Son principe est d’offrir le visage de la France dessiné par ses habitants eux-mêmes.Son fonctionnement est donc double.Quelque part en France permet d’informer.Quelque part en France permet de s’informer.


 


Villefranche Du Perigord
  RechercheContactAide  
       
      Informations manquantes ?  
      Envoyez vos textes au webmaster  




 
 Tourisme 
     
voir les photos     
  Villefranche s'étend sur 2450 hectares et, du haut de ses 223 mètres, grâce à ses 811 habitants s'implique dans les marchés de cèpes, de châtaignes et prend rang de cité touristique.

Le tourisme, depuis une trentaine d'années, obtient de bons résultats. La qualité de vie, la convivialité naturelle des hôtes, le savoir faire gastronomique ne sont pas pour rien dans cette ascendance qui séduit de plus en plus de nos voisins d'Europe et... d'ailleurs.
"


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Histoire 
     
     
  Villefranche-du-périgord présente la particularité d'être la plus ancienne bastide du Périgord. Alphonse de Poitiers conçut son érection en 1260 et, en 1287, Edouard II d'Angleterre préconisa son urbanisation.

Promue châtellenie, assumant la juridiction, avec bailliage royal de six paroisses, cette cité connut moult affrontements en épousant l'histoire tourmentée de ces fiefs écartelés par des rivalités franco-anglaises.

Villefranche, autrefois de Belvès, devient du Périgord, en 1893, et enserre, le 1er janvier 1960, St Etienne-des-Landes .


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Origine du nom 
     
     
  Une ville franche, comme son nom l'indique, jouissait de "certaines" franchises accordées par le pouvoir central; en l'occurence par les rois régnant sur le pays lors de ces concessions.

Ces avantages n'étaient pas forcément désinteressés. Ils créaient des "kystes", dans le royaume, où le commerce obtenaient d'excellents résultats et, curieusement, servaient de soupapes pour limiter les soulèvements contre le pouvoir central. Ces villes franches suscitaient des flux commerciaux dont les dilutions de recettes, hypothéquant le trésor de la couronne, étaient, au moins, compensées par les inductions de prospérité qu'elles engendraient.

Villefranche a longtemps souffert de la vassalité de son patronyme qui la "déclassait" au bénéfice de Belvès. Au début du XXème siècle, en adoptant l'ajout du Périgord, Villefranche obtenait une sonorité indépendante pour le nom de sa cité.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Description Géographique 
     
     
  Villefranche, comme beaucoup de bastides, se cherche sur les hauteurs. Ce bourg surgit du creuset d'un minuscule ru qui se déverse, au nord-est, dans la Lémance. Le Tortillou, sur l'autre flanc, grossi sur sa rive droite du Touron*, rejoint aussi la Lémance. Ce cours d'eau bi-départemental qui naît à Prats-du-Périgord, rejoint, dans le Lot & Garonne, à Monsempron, le Lot.

Villefranche se situe au coeur d'un massif forestier, hélas pour l'esthétique, émaillé, depuis les flux sarrazins, d'implants résineux.
Les cours aléatoires du négoce des bois donnent, depuis des lustres, parfois de belles embellies aux producteurs et, aussi, de grosses sources d'inquiétude.

Villefranche, cité naturelle du Périgord-noir, fut, par erreur, enchâssée, par le caprice d'un rédacteur, dans l'embasement du Périgord-pourpre; néologisme dont la portée est plus sectorielle que rationnelle. Elle devrait revenir dans le giron du Périgord-noir correspondant à son penchant historique.

Cette bastide pivote, cependant, tout à la fois, vers les pôles du Fumélois lot & garonnais, du Sarladais dordognais et du Gourdonnais lotois.

* Le touron est une sorte de nougat d'origine arabe, à base d'amandes et de miel ou de sucre, sans lequel Noël ne serait pas Noël.
Le minuscule Touron, qui nait dans la bastide de Villefranche, est-il une allégorie immanente à ce nougat? N'oublions-pas que la France occitane a connu une longue occupation sarrazine. La toponymie de nos lieudits, souvent, en atteste l'historicité. On retrouve, en Périgord, des patronymes de Thouron qui, probablement, on la même sémantique.
Pour le Tortillou l'explication, sans appel, vient de la sinuosité du cours d'eau.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Personnages célèbres 
     
     
  Maurice Bouyou naît à Villefranche-du-Périgord, en 1922, et très tôt, après de brillantes mais courtes études, prend place dans l'exploitation familiale.

La douloureuse époque de l'Occupation l'interpelle et il rejoint, dès le départ, la Résistance.

Il devient premier maire-adjoint de la localité en 1965 et siège pendant deux mandatures, 1967 et 1973, au conseil général au sein du groupe du P.C.

Président-fondateur de l'A.N.R.A.F il a toujours milité pour l'humble paysannerie et s'est attaché, sa vie durant, à améliorer le sort des plus âgés et des plus défavorisés. Sa mission l'a conduit à l'Elysée pour soutenir la cause de ses mandants.

Maurice Bouyou, par ailleurs, fut une fine plume qui a su, dans ses ouvrages et opuscules, décrire l'injustice qui assaille nombre de ruraux économiquement touchés par les bouleversements sociaux de son temps.

Ce tribun, humaniste, pragmatique et attachant nous a quittés en mai 2003.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Rédacteur 
     
     
  Pierre FABRE

05 53 29 07 50

E-Mail: pierrefabre@infonie.fr

Rédacteur libre.

Diverses fiches amorcées et présentes sur le site concernent des villages meusiens disparus lors de la Première Guerre mondiale:
Beaumont-en-Verdunois, Bezonveaux, Cumières, Fleury-devant-Douaumont, Haumont-près-Samogneux, Louvemont-Côte-du-Poivre, Ornes et Vaux-devant-Damloup .

Bien d'autres localités figurent dans le listage des communes découvertes par le site. Le chantier, par essence, reste et restera toujours inachevé.




Les internautes qui découvriraient des erreurs, des imperfections ou des omissions seront, naturellement, les bienvenus s'ils me font part de leurs remarques.

Contact: pierrefabre@infonie.fr

Pierre FABRE gère aussi les localités suivantes :
Reillanne - Drap - Gattieres - Vireux Molhain - Marseille - Arles - Aubagne - Martigues - Dives Sur Mer - Perigueux - Bergerac - Creysse - La Force - Lanquais - St Capraise De Lalinde - Sagelat - Siorac En Perigord - Ste Foy De Belves - Larzac - St Laurent La Vallée - Doissat - Monplaisant - Carves - St Pompon - Grives - Salles De Belves - St Amand De Belves - Cladech - St Pardoux Et Vielvic - St Germain De Belves - Belves - Sarlat La Caneda - Veyrines De Domme - Domme - Journiac - Mauzens Et Miremont - Campagne - Le Bugue - Cazoules - Savignac Les églises - St Avit Senieur - Montferrand Du Perigord - Bouillac - Le Buisson De Cadouin - Limeuil - Pezuls - Monpazier - Capdrot - Besse - Loubejac - Prats Du Périgord - Villefranche Du Perigord - St Cernin De L'Herm - Mazeyrolles - Salignac Eyvignes - Boulazac - Gisors - Fources - Valence Sur Baïse - Castelmoron D'Albret - Agen - St Front Sur Lemance - Cuzorn - Condezaygues - Sauveterre La Lemance - Le Pont De Montvert - St Germain De Calberte - Florac - Toul - Bar Le Duc - Fleury Devant Douaumont - Haumont Pres Samogneux - Samogneux - Louvemont Cote Du Poivre - Cumieres Le Mort Homme - Verdun - Bezonvaux - Beaumont-en-Verdunois - Ornes - Vaux Devant Damloup - Hennebont - Dives - Calais - St Omer - Capvern - Aurensan - Soues - Bazet - Strasbourg - Lyon - Venissieux - Paris - Le Treport - Veules Les Roses - Friville Escarbotin - Conteville - Ault - Entraigues Sur Sorgue - Joncherey - St Denis - Ivry Sur Seine - Vitry Sur Seine - Asnières Sur Oise 


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
Auteur de la fiche "Villefranche Du Perigord" : Pierre FABRE
Contact : Poser une question ou faire un commentaire sur Villefranche Du Perigord

Votre prénom et nom
Votre email
Commentaire/Question
CAPTCHA Image
Refresh Image

 


Villefranche Du Perigord
  RechercheContactAide  
    Quelque part en France 2002-2008  
 


France > Aquitaine > Dordogne > Villefranche Du Perigord (24550)
Nb d'habitants    811 
Superficie (hectares)    2450 
Densité (h/km²)    33 
Altitude (en mètres)    223 
Nom des habitants    Villefranchois