Quelque part en France - L’encyclopédie interactive des villes et villages de France

Ce site constitue l’encyclopédie interactive des villes et villages de France. Son principe est d’offrir le visage de la France dessiné par ses habitants eux-mêmes.Son fonctionnement est donc double.Quelque part en France permet d’informer.Quelque part en France permet de s’informer.


 


St Germain De Calberte
  RechercheContactAide  
       
      Informations manquantes ?  
      Envoyez vos textes au webmaster  




 
 Tourisme 
     
voir les photos     
  Les gîtes cévenols savent accueillir leurs hôtes, dans leurs authentiques logis de pierre grise, au coeur de ces terres où jadis les valeureux camisards ont du essuyer la tyrannie inique, de la Maison de France, présumée comptable d'un droit divin, pétrie d'un catholicisme que l'on taxerait aujourd'hui, quasiment, d'intégriste.


Syndicat d'Initiative intercommunal

48370 St Germain de Calberte, FRANCE

TEL - 04.66.45.93.66
FAX - 04.66.45.94.92
e-mail cevennes.tourisme@wanadoo.fr


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Histoire 
     
     
  L'ancien château de Calberte, des seigneurs d'Anduze, cité dès le 12ème siècle, passa, bien vite, aux mains des Randon vers 1185.

On note que l'hôpital moyenâgeux, de 1321, fut érigé sous l'impulsion de Bertrand, sur ce site germanois, à l'abri relatif des bien vifs blizzards septentrionaux.



 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Origine du nom 
     
     
  Calberte est un écart de la commune où est implanté le château qui passa aux mains des Randon vers 1185.

Lors du souffle révolutionnaire, en 1793, St Germain prit le très joli nom de "Côte libre". On peut souligner que les inspirateurs de l'éphémère toponyme de la localité ont fort judicieusement choisi... on peut même regretter que ce nom ait chu dans l'oubli général.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Description Géographique 
     
     
  Nous sommes situés dans l'arrondissement de Florac; dans le département de Lozère, le moins peuplé de l'Hexagone.

Le modeste, mais superbe, chef lieu de canton de St Germain-de-Calberte, domine "son" Gardon. Il ne manque pas d'allure. Les montagnes voisines ne réussissent pas, tout à fait, à se hisser au millier de mètres et se laissent "fouiller" par la R.D n° 984. Celle-ci raccorde St Etienne-Vallée française au Col de la Jacreste et converge avec la R.D n° 13 qui ouvre l'itinéraire du Collet-de-Dèze. Le G.R n° 67, bien plus bucolique encore, s'étire dans le relief cévenol.

La neige s'invite parfois, subrepticement, dans ces proéminences languedociennes, manifestement acquises à l'influence méditerranéenne. De temps à autres, cependant, quelques ponctuelles rigueurs continentales rappellent aux Saint-Germainois la spécificité plurale de leur contrée.




 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Divers 
     
     
  Le département de Lozère livre, certes, avec les Gorges du Tarn, un des décors les plus prisés de notre pays mais cette modeste et agreste entité, matrice du Gévaudan, fut tourmentée par l'histoire et, dans ses montagnes, abrita les camisards. Ce terroir où se mélangea le mysticisme bicéphale de deux pôles de la chrétienté a appris la prudence et son corollaire la réserve. Sa population fut victime des inévitables excés de tribums qui ne doutaient point.

Notons que le "terrible" archiprêtre du Chayla "repose" dans cette terre germanoise après avoir connu une fin, que l'on ne peut, certes, trouver humainement adéquate, mais qui sanctionna son zèle intolérant et son intransigeance.

Les flancs schisteux de ce vieux socle hercynien où sourdent de multiples sources -le département a failli, lors de la Grande Révolution, s'appeler "les Sources"- et que parcourent de nombreux torrents limpides se prêtent à l'élevage. Pays du châtaignier, majestueux et fier, "l'arbre à pain du Cévenol", le secteur conserve encore quelques mûriers accrochés aux "bancels" ... Ils constituent le témoignage d'une "riche époque"; celle du ver à soie.

Notons également la pérégrination, empreinte d'une paix sereine, de l'écrivain R.L. Stevenson lors de son voyage, à dos de la brave ânesse Modestine -la bien nommée-, dans les Cévennes.

St Germain-de-Calberte, livre d'histoire de ce massif cévenol, mérite beaucoup plus qu'une timide approche succincte. J'ai bien l'intention de reprendre, plus longuement, les divers volets immanents à cette saisissante localité où les camisards, bien entendu, ont façonné l'histoire régionale mais, aussi, où de vigoureux paysans ont durement travaillé, en terrasses, une terre difficile à exploiter.

Quelques particularités locales devraient être mises en lumière.

J'invite les amis de St Germain qui disposent de photographies typiques, libres de droits, à entrer en contact avec mon adresse informatique. Les détenteurs de la "matrice" locale peuvent, bien entendu en précisant les sources, me faire connaître les anecdotes de cette cité.

Je les en remercie.



 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Rédacteur 
     
     
  Pierre FABRE

05 53 29 07 50

E-Mail: pierrefabre@infonie.fr

Rédacteur libre.

Diverses fiches amorcées et présentes sur le site concernent des villages meusiens disparus lors de la Première Guerre mondiale:
Beaumont-en-Verdunois, Bezonveaux, Cumières, Fleury-devant-Douaumont, Haumont-près-Samogneux, Louvemont-Côte-du-Poivre, Ornes et Vaux-devant-Damloup .

Bien d'autres localités figurent dans le listage des communes découvertes par le site. Le chantier, par essence, reste et restera toujours inachevé.




Les internautes qui découvriraient des erreurs, des imperfections ou des omissions seront, naturellement, les bienvenus s'ils me font part de leurs remarques.

Contact: pierrefabre@infonie.fr

Pierre FABRE gère aussi les localités suivantes :
Reillanne - Drap - Gattieres - Vireux Molhain - Marseille - Arles - Aubagne - Martigues - Dives Sur Mer - Perigueux - Bergerac - Creysse - La Force - Lanquais - St Capraise De Lalinde - Ste Foy De Belves - Larzac - St Laurent La Vallée - Doissat - Monplaisant - Carves - St Pompon - Grives - Salles De Belves - St Amand De Belves - Cladech - St Pardoux Et Vielvic - St Germain De Belves - Belves - Sagelat - Siorac En Perigord - Sarlat La Caneda - Veyrines De Domme - Domme - Mauzens Et Miremont - Campagne - Le Bugue - Journiac - Cazoules - Savignac Les églises - St Avit Senieur - Montferrand Du Perigord - Le Buisson De Cadouin - Bouillac - Limeuil - Pezuls - Monpazier - Capdrot - Besse - Loubejac - Prats Du Périgord - Villefranche Du Perigord - St Cernin De L'Herm - Mazeyrolles - Salignac Eyvignes - Boulazac - Gisors - Fources - Valence Sur Baïse - Castelmoron D'Albret - Agen - St Front Sur Lemance - Cuzorn - Condezaygues - Sauveterre La Lemance - Le Pont De Montvert - St Germain De Calberte - Florac - Toul - Bar Le Duc - Fleury Devant Douaumont - Haumont Pres Samogneux - Samogneux - Louvemont Cote Du Poivre - Cumieres Le Mort Homme - Verdun - Bezonvaux - Beaumont-en-Verdunois - Ornes - Vaux Devant Damloup - Hennebont - Dives - Calais - St Omer - Capvern - Aurensan - Soues - Bazet - Strasbourg - Lyon - Venissieux - Paris - Le Treport - Veules Les Roses - Friville Escarbotin - Conteville - Ault - Entraigues Sur Sorgue - Joncherey - St Denis - Ivry Sur Seine - Vitry Sur Seine - Asnières Sur Oise 


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 

  Administratif  
  04 66 45 90 06
Jean-Louis CHAPELLE, maire.
   
 
Auteur de la fiche "St Germain De Calberte" : Pierre FABRE
Contact : Poser une question ou faire un commentaire sur St Germain De Calberte

Votre prénom et nom
Votre email
Commentaire/Question
CAPTCHA Image
Refresh Image

 


St Germain De Calberte
  RechercheContactAide  
    Quelque part en France 2002-2008  
 


France > Languedoc-Roussillon > Lozère > St Germain De Calberte (48370)
Nb d'habitants    498 
Superficie (hectares)    3859 
Densité (h/km²)    13 
Altitude (en mètres)    489 
Nom des habitants    Saint-Germainois.