Quelque part en France - L’encyclopédie interactive des villes et villages de France

Ce site constitue l’encyclopédie interactive des villes et villages de France. Son principe est d’offrir le visage de la France dessiné par ses habitants eux-mêmes.Son fonctionnement est donc double.Quelque part en France permet d’informer.Quelque part en France permet de s’informer.


 


Bouillac
  RechercheContactAide  
       
      Informations manquantes ?  
      Envoyez vos textes au webmaster  




 
 Histoire 
     
voir les photos     
  La commune de Bouillac, en lisière de Bessède, a connu une histoire intimement liée au sort de ce massif forestier. Il reste, encore aujourd'hui, une partie de cette forêt, qui jadis appartenait au clergé, au nord-est de Fromental, qui revint aux forêts domaniales. Hélas les résineux ont altéré le décor ancestral de cet espace sylvestre.



 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Origine du nom 
     
     
  Le village de Bouillac, contrairement à certaines traditions orales qui voudraient voir, là, un lieu de friches, nous vient de Bolhac (1280). L'orthographe évolue en Boliac, en 1560, avant de prendre sa forme actuelle vers le XVIIIème.

L'assemblage de Bullius, personnage de l'époque gallo-romaine, suivi de acum, lieu de, constituerait l'architecture du nom.

L'Aveyron, le Tarn & Garonne et la Vienne enchâssent, eux aussi, un lieu ayant la même structre patronymique. Boulazac découlerait de la même racine tout comme Bouliac, Gironde.






 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Description Géographique 
     
     
  Bouillac s'inscrit dans l'espace sylvestre de la Bessède; dans la partie haute du Val de Couze. La rivière bien fragile, dans son cours supérieur, subit, de plein fouet, les effets de la déforestation et de l'intrusion inquiétante des résineux dans la Bessède. De très jolis ponts de pierre ponctuent son tracé.

Bouillac est traversée par le C.D n° 26; latéral au cours de la Couze. La vallée du cours d'eau est dominée de superbes collines où le tourisme supplante la vocation agricole ancestrale; notamment à Astor.



 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Divers 
     
     
  Témoignage d'un citoyen israëlite qui est passé par Bouillac.


_______________________________________________________________


Cher Monsieur,

Je vous envoie ce mail d'Israël, de Raanana, où j'habite.

Je suis né en 1936, j'habitais avant la guerre à Anvers, en Belgique. Le 10 mai 1940, nous avons fui notre pays, suivi l'exode de beaucoup de gens, pour aboutir a Marions, Lavazan, du coté de Bordeaux, puis Castillones en Lot & Garonne, après cela la Résistance catholique française m'a caché a Bouillac [J’étais un petit gamin juif], puis, en 1944, jusqu'à la Libération, à Pont-de-Veyle (Ain) où j'ai retrouvé, par la mairie, mon copain d'enfance qui se souvenait parfaitement de moi.

À Bouillac, j'étais hébergé par un couple de retraités de l'enseignement. Ils avaient même un piano. J'allais en haut dans les collines garder les chèvres. Pour chercher de l'eau, il fallait traverser la route, traverser un champ rempli de vaches, j'avais une frousse bleue des vaches, et on arrivait à une grotte souterraine où coulait un ruisseau, avec une eau fraîche et claire. Une fois on a vu passer deux soldats allemands le long de la route. C'était le sujet de conversation pendant des semaines… Je me souviens d'avoir été à l'école. Elle était loin de chez nous. Un certain jour un train est passe, et on m'a envoyé avec un wagon plein de petits enfants juifs à Limoges pour des visites médicales. Il parait que je suis le seul survivant de ce groupe. En tout cas le village connaissait ma situation, et personne ne m'a trahi.

Il y a un passage dans la bible : qui sauve un être humain, sauve la terre entière. J'ai 70 ans, j'ai pris ma retraite et tous ces souvenirs ressortent dans ma mémoire.

On peut dire de la France et des Français ce qu'on veut… Ce sont des braves gens avec un coeur gros comme ça. Tous des Astérix grognons, des chauvins, mais sympathiques comme tout.
Ici, en Israël, on a bientôt les élections, et bien sûr on rendra une très grande partie des territoires occupés. Les Palestiniens auront leur état, on aura la paix des braves…
Avec mon épouse, nous servons dans des endroits précis, à l'entrée de notre ville, des gâteaux, des sandwiches, et des boissons aux soldats et soldates de passage… malheureusement, les filles font un service militaire de deux ans !

Quelques nuits par mois par groupes de trois, nous patrouillons dans la ville. Naturellement nous sommes armés. C'est le prix à payer pour notre survie.


Bien à vous.
Léon Hillinger
Rehov Jabotinsky 13 app 7
Raanana, Israel

mon e mail :
dalia@hillinger.be



 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Rédacteur 
     
     
  Pierre FABRE

05 53 29 07 50

E-Mail: pierrefabre@infonie.fr

Rédacteur libre.

Diverses fiches amorcées et présentes sur le site concernent des villages meusiens disparus lors de la Première Guerre mondiale:
Beaumont-en-Verdunois, Bezonveaux, Cumières, Fleury-devant-Douaumont, Haumont-près-Samogneux, Louvemont-Côte-du-Poivre, Ornes et Vaux-devant-Damloup .

Bien d'autres localités figurent dans le listage des communes découvertes par le site. Le chantier, par essence, reste et restera toujours inachevé.




Les internautes qui découvriraient des erreurs, des imperfections ou des omissions seront, naturellement, les bienvenus s'ils me font part de leurs remarques.

Contact: pierrefabre@infonie.fr

Pierre FABRE gère aussi les localités suivantes :
Reillanne - Drap - Gattieres - Vireux Molhain - Marseille - Arles - Aubagne - Martigues - Dives Sur Mer - Perigueux - Bergerac - Creysse - La Force - Lanquais - St Capraise De Lalinde - Sagelat - Siorac En Perigord - Ste Foy De Belves - Larzac - St Laurent La Vallée - Doissat - Monplaisant - Carves - St Pompon - Grives - Salles De Belves - St Amand De Belves - Cladech - St Pardoux Et Vielvic - St Germain De Belves - Belves - Sarlat La Caneda - Veyrines De Domme - Domme - Journiac - Mauzens Et Miremont - Campagne - Le Bugue - Cazoules - Savignac Les églises - St Avit Senieur - Montferrand Du Perigord - Bouillac - Le Buisson De Cadouin - Limeuil - Pezuls - Monpazier - Capdrot - Besse - Loubejac - Prats Du Périgord - Villefranche Du Perigord - St Cernin De L'Herm - Mazeyrolles - Salignac Eyvignes - Boulazac - Gisors - Fources - Valence Sur Baïse - Castelmoron D'Albret - Agen - St Front Sur Lemance - Cuzorn - Condezaygues - Sauveterre La Lemance - Le Pont De Montvert - St Germain De Calberte - Florac - Toul - Bar Le Duc - Fleury Devant Douaumont - Haumont Pres Samogneux - Samogneux - Louvemont Cote Du Poivre - Cumieres Le Mort Homme - Verdun - Bezonvaux - Beaumont-en-Verdunois - Ornes - Vaux Devant Damloup - Hennebont - Dives - Calais - St Omer - Capvern - Aurensan - Soues - Bazet - Strasbourg - Lyon - Venissieux - Paris - Le Treport - Veules Les Roses - Friville Escarbotin - Conteville - Ault - Entraigues Sur Sorgue - Joncherey - St Denis - Ivry Sur Seine - Vitry Sur Seine - Asnières Sur Oise 


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
Auteur de la fiche "Bouillac" : Pierre FABRE
Contact : Poser une question ou faire un commentaire sur Bouillac

Votre prénom et nom
Votre email
Commentaire/Question
CAPTCHA Image
Refresh Image

 


Bouillac
  RechercheContactAide  
    Quelque part en France 2002-2008  
 


France > Aquitaine > Dordogne > Bouillac (24480)
Nb d'habitants    123 
Superficie (hectares)    1234 
Densité (h/km²)    10 
Altitude (en mètres)    150 
Nom des habitants    Bouillacois.