Quelque part en France - L’encyclopédie interactive des villes et villages de France

Ce site constitue l’encyclopédie interactive des villes et villages de France. Son principe est d’offrir le visage de la France dessiné par ses habitants eux-męmes.Son fonctionnement est donc double.Quelque part en France permet d’informer.Quelque part en France permet de s’informer.


 


Salignac Eyvignes
  RechercheContactAide  
       
      Informations manquantes ?  
      Envoyez vos textes au webmaster  




 
 Tourisme 
     
voir les photos     
  Le Manoir d'Eyrignac.

Eyrignac, dérive de l'ancienne langue locale, veut dire "là où l'eau coule". Sur ces charmants coteaux du Périgord-noir appelés les "pechs" l'eau, notamment lors des périodes sèches, acquiert une valeur proche de celle des collines provençales immortalisées par Pagnol. Les sources d'Eyrignac, comme les collines de Rome, atteignent le chiffre mythique de sept. Cette richesse aquatique, probablement, a permis la genèse de ce superbe décor où l'écrin de verdure doit avant tout sa pérennité aux caprices de la nature qui a bien voulu doter cet espace de son précieux liquide.

Tout à Eyrignac appelle à la sérénité. Le massif forestier, comptable de l'accueil, puise dans un sol pauvre en terre végétale la subsistance de chênes gardiens tutélaires des lieux. La pierre ocre de ce pays donne aux bâtisses une souveraineté envoûtante -quasi-immuable- parfaitement complétée par la lauze des toitures, hélas, largement remplacée par l'ardoise plus légère, plus maniable et, surtout, moins onéreuse.

Les jardins Ă  la Française oĂą poignent, parfois, quelques pertinentes notes italiennes, voire orientales, suscitent un Ă©merveillement constant. La qualitĂ© des alignements, la gĂ©omĂ©trie impressionnante, les effarants effets d'optiques, les perspectives les plus saisissantes, le mĂ©lange subtil des essences de rĂ©sineux et de feuillus, concourent au chef d'œuvre d'harmonie de ce manoir, heureusement bien isolĂ© des grands axes, oĂą les nuisances acoustiques les plus gĂŞnantes sont, ça-et-lĂ , d'inĂ©vitables bruits de tondeuses. Les jardiniers, vĂ©ritables artistes, travaillent au ciseau et au fil Ă  plomb et leurs rĂ©sultats se passent de commentaires.

Peu de fleurs ponctuent les regards dans ce paysage féerique. Les visiteurs, pendant l'heure de promenade guidée, prennent là un véritable cours d'horticulture et d'esthétisme.

Eyrignac laisse, certainement, chaque année à ses 90000 visiteurs, du haut de son imprenable point de vue, le souvenir inaliénable de l'heureux synchronisme quadrangulaire d'une nature verte à l'envi, des hommes, de l'eau et de la pierre.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Histoire 
     
     
  Salignac, modeste chef lieu de canton, au nord-est de Sarlat, assemble dans son espace les communes dissoutes d'Eyvigues et d'Eybènes. Eybènes-de-Carlux s'est rattachĂ©e Ă  Eyvigues en 1827 et, en 1965, Salignac rĂ©unissait l'ensemble.

Eyvigues s'appelait, jadis, Eyvignes et se trouvait au coeur du vignoble; avant le phylloxéra qui ravagea le sud de l'Hexagone au début du siècle précédent.

Salignac se blottit au piédroit de son château, cité dès le 12ème siècle; il était la forteresse des Salignac-Fènelon.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Description Géographique 
     
     
  Salignac s'inscrit dans un dĂ©cor typique de "pechs"* du PĂ©rigord-noir mais oĂą, dĂ©jĂ , commence Ă  poindre l'esquisse d'une influence limousine caractĂ©risĂ©e par quelques toitures d'ardoise identiques Ă  celles que l'on rencontre dans le bassin corrĂ©zien de Brive.
Dans ce secteur du Périgord-noir, attiré vers Sarlat, le pôle du Terrassonnais s'impose aussi par sa proximité tout comme le site de Souillac. Le Salignacois se tourne par ailleurs, fort naturellement, vers le Quercy grâce au val de la Borrèze qui unit les entités dordognaises et lotoises. Notons que se secteur du Périgord s'épanche vers la Vézère, par le truchement de la Chironde et du Coly, et vers la Dordogne, par les drains convergeant vers l'Enéa en aval de la Borrèze.

La vocation agricole de ce terroir "tabacole" et "nucicole" se complète de nos jours d'un apport touristique incontournable.

* pechs: collines, souvent arides, du PĂ©rigord-noir.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Personnages célčbres 
     
     
  Vers 1610, l'annĂ©e de la chute d'Henri IV, on situe au château de Toulgou la naissance de Gauthier de Costes, dit Lacalpranède. Il a beaucoup Ă©crit et sa littĂ©rature sĂ©duisait les PrĂ©cieuses.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Rédacteur 
     
     
  Pierre FABRE

05 53 29 07 50

E-Mail: pierrefabre@infonie.fr

RĂ©dacteur libre.

Diverses fiches amorcées et présentes sur le site concernent des villages meusiens disparus lors de la Première Guerre mondiale:
Beaumont-en-Verdunois, Bezonveaux, Cumières, Fleury-devant-Douaumont, Haumont-près-Samogneux, Louvemont-Côte-du-Poivre, Ornes et Vaux-devant-Damloup .

Bien d'autres localités figurent dans le listage des communes découvertes par le site. Le chantier, par essence, reste et restera toujours inachevé.




Les internautes qui découvriraient des erreurs, des imperfections ou des omissions seront, naturellement, les bienvenus s'ils me font part de leurs remarques.

Contact: pierrefabre@infonie.fr

Pierre FABRE gčre aussi les localités suivantes :
Reillanne - Drap - Gattieres - Vireux Molhain - Marseille - Arles - Aubagne - Martigues - Dives Sur Mer - Perigueux - Creysse - Bergerac - La Force - St Capraise De Lalinde - Lanquais - St Pardoux Et Vielvic - St Germain De Belves - Belves - Sagelat - Siorac En Perigord - Ste Foy De Belves - Larzac - St Laurent La VallĂ©e - Doissat - Monplaisant - Carves - St Pompon - Grives - Salles De Belves - St Amand De Belves - Cladech - Sarlat La Caneda - Veyrines De Domme - Domme - Le Bugue - Journiac - Mauzens Et Miremont - Campagne - Cazoules - Savignac Les Ă©glises - Montferrand Du Perigord - St Avit Senieur - Le Buisson De Cadouin - Bouillac - Limeuil - Pezuls - Capdrot - Monpazier - St Cernin De L'Herm - Mazeyrolles - Besse - Loubejac - Prats Du PĂ©rigord - Villefranche Du Perigord - Salignac Eyvignes - Boulazac - Gisors - Fources - Valence Sur BaĂŻse - Castelmoron D'Albret - Agen - St Front Sur Lemance - Cuzorn - Condezaygues - Sauveterre La Lemance - Le Pont De Montvert - St Germain De Calberte - Florac - Toul - Bar Le Duc - Beaumont-en-Verdunois - Fleury Devant Douaumont - Haumont Pres Samogneux - Samogneux - Louvemont Cote Du Poivre - Cumieres Le Mort Homme - Verdun - Bezonvaux - Ornes - Vaux Devant Damloup - Hennebont - Dives - Calais - St Omer - Capvern - Aurensan - Soues - Bazet - Strasbourg - Lyon - Venissieux - Paris - Le Treport - Veules Les Roses - Friville Escarbotin - Conteville - Ault - Entraigues Sur Sorgue - Joncherey - St Denis - Ivry Sur Seine - Vitry Sur Seine - Asnières Sur Oise 


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
Auteur de la fiche "Salignac Eyvignes" : Pierre FABRE
Contact : Poser une question ou faire un commentaire sur Salignac Eyvignes

Votre prénom et nom
Votre email
Commentaire/Question
CAPTCHA Image
Refresh Image

 


Salignac Eyvignes
  RechercheContactAide  
    Quelque part en France 2002-2008  
 


France > Aquitaine > Dordogne > Salignac Eyvignes (24590)
Nb d'habitants    1123 
Superficie (hectares)    4348 
DensitĂ© (h/km²)    26 
Altitude (en mètres)    280 
Nom des habitants    Salignacois