Quelque part en France - L’encyclopédie interactive des villes et villages de France

Ce site constitue l’encyclopédie interactive des villes et villages de France. Son principe est d’offrir le visage de la France dessiné par ses habitants eux-męmes.Son fonctionnement est donc double.Quelque part en France permet d’informer.Quelque part en France permet de s’informer.


 


Verdun
  RechercheContactAide  
       
      Informations manquantes ?  
      Envoyez vos textes au webmaster  




 
 Histoire 
     
voir les photos     
  Etablir le premier peuplement humain de Verdun apparaĂ®trait alĂ©atoire, voire prĂ©somptueux.
L'ancien oppidum gaulois Vérodunum, la place forte gallo-romaine et, plus tard la ville fortifiée ont contribué à la tradition, largement connue et admise, du rôle militaire de Verdun.

Antonin mentionne Verdun dans son itinéraire. Saint-Saintin, au IVème siècle, entreprit l'évangélisation, de la cité qui fut un des pivots de l'Austrasie. L'évêché historique de Verdun, doublé d'un comté, prend une importance temporelle considérable. C'est là, en 843, que les trois fils de Louis, dit le pieux, répartirent à leurs profits l'immense héritage de Charlemagne. La souveraineté reste bien indécise entre les Germains et les Français. Ils cherchent, à leur avantage, leurs marques. L'empire l'emporte au Xème siècle. L'âpre dualité comtale et épiscopale tourne au bénéfice de la robe. L'évêque, néanmoins, en 1274, agrée une charte de franchise.
L'influence française se manifeste, progressivement, dès le XIVème, dans ce diocèse charnière. C'est Henri II qui gagne l'espace tricéphale de Metz, Toul et Verdun, en 1552. Cet épisode de l'histoire fut martelé, par Ernest Lavisse, pendant des décennies, aux écoliers en donnant à cette période une icône forte. Il faudra, cependant, attendre le notoire traité de Westphalie, signé en 1648, pour stabiliser ce glissement officiel de la France vers l'est de ses terres. Verdun devient chef lieu de bailliage, en 1634, mais son essor suscite de nombreux sièges.
L'époque révolutionnaire arrive et, en 1792, les affres de la sauvegarde de la ville amènent son défenseur, le lieutenant-colonel Beaurepaire, défait, à mettre fin à ses jours plutôt que de subir un déshonneur humiliant. Verdun résista dix semaines aux Prussiens en 1870 mais du céder.
A partir de 1874 Verdun construit, pendant six ans, des fortifications sur les collines boisées qui, entre autres, ouvrent la dangereuse route d'Etain.
La terrible déchirure de 1914 va endommager le Verdunois dans des limites insupportables. L'année 1916 sera l'épicentre de cette tragédie inhumaine qui terrifia l'Europe et la contention héroïque des poilus coûta 400 000 vies françaises; sans parler des pertes semblables chez les soldats du kaiser.
Verdun mutilée s'attelle à sa renaissance; sous l'impulsion de Victor Schleiter, son député-maire. Il faudra 10 ans pour redonner un aspect présentable à la vieille cité épiscopale.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Origine du nom 
     
     
  L'ancien oppidum gaulois VĂ©rodunum devint, logiquement, une place forte gallo-romaine.

On retient que son étymologie devait désigner une puissante forteresse.



 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Description Géographique 
     
     
  La ville de Verdun, première ville de son dĂ©partement, sur le critère de la population, est arrosĂ©e par la Meuse; fleuve qui donne son nom Ă  cette entitĂ© gĂ©ographique qui a pour chef lieu, Bar-le-Duc, citadelle implantĂ©e Ă  52 km de lĂ .

Verdun, sectionnée par la R.N n° 3 voit converger vers elle les D 903, 964, 51, 34, 112 et 38. La Voie sacrée, R.N n° 35, l'approche, côté ouest, en s'intégrant dans le sillon de la R.N n° 3 au Moulin brûlé.

Le chemin de fer dessert Verdun, par le biais d'un axe secondaire qui unit la Champagne, au départ de Chalons, au noeud lorrain de Conflans-en-Jarnisy qui reprend une distribution ferroviaire vers Thionville, Metz et Nancy.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Personnages célčbres 
     
     
  La place peut s'enorgueillir de ses illustres enfants. Un maĂ®tre-Ă©mailleur porta le nom de Nicolas de Verdun, au XIIème, un acadĂ©micien, Nicolas BeauzĂ©e, naquit Ă  Verdun en 1717, puis mourut en 1789, de DĂ©sandrouins (1729/92), un des chantres de l'indĂ©pendance des Etats-Unis vit le jour dans cette citadelle tout comme de Page (1746-1823) qui fut maire de Paris. Bien d'autres aussi les frères Buvignier, historiens et hommes politiques du XIXème ainsi que de Thouvenel. Une plĂ©thore de militaires des XVIIIème et XIXème siècles, Grimoard, Bellavène, Rouyer, et d'Anthouard, partirent de Verdun.

 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Divers 
     
     
  Verdun, citĂ© historique s'il en est, ne mĂ©ritait pas d'ĂŞtre oubliĂ©e par "Quelque part en France".

Les malheureuses victimes des stupides affrontements de notre Europe seraient mortes une seconde fois!..

Aujourd'hui Verdun, comptable d'un passé imprescriptible, espérons-le de toute notre énergie, doit se tourner vers une époque de paix avec pour aphorisme "Verdun la vie". Ce slogan apparaît démontré par la grande campagne de travaux qui lui donne aujourd'hui un nouveau visage.

Je voudrais inviter toutes celles et tous ceux qui aspirent à la paix et à la concorde, pour ne point oublier, de parcourir le site www.lesvillagesdetruits.fr superbement monté par mon ami verdunois Christophe Floquet. Je tiens à lui rendre hommage, pour la qualité de ses travaux. Sur les neuf villages meusiens, disparus lors de la grande guerre, deux seulement ont retrouvé un micro-embryon de présence humaine. Ce comptable de la mémoire traduit, aussi, un attachement indéfectible à sa cité.




 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Rédacteur 
     
     
  Pierre FABRE

05 53 29 07 50

E-Mail: pierrefabre@infonie.fr

RĂ©dacteur libre.

Diverses fiches amorcées et présentes sur le site concernent des villages meusiens disparus lors de la Première Guerre mondiale:
Beaumont-en-Verdunois, Bezonveaux, Cumières, Fleury-devant-Douaumont, Haumont-près-Samogneux, Louvemont-Côte-du-Poivre, Ornes et Vaux-devant-Damloup .

Bien d'autres localités figurent dans le listage des communes découvertes par le site. Le chantier, par essence, reste et restera toujours inachevé.




Les internautes qui découvriraient des erreurs, des imperfections ou des omissions seront, naturellement, les bienvenus s'ils me font part de leurs remarques.

Contact: pierrefabre@infonie.fr

Pierre FABRE gčre aussi les localités suivantes :
Reillanne - Drap - Gattieres - Vireux Molhain - Marseille - Arles - Aubagne - Martigues - Dives Sur Mer - Perigueux - Creysse - Bergerac - La Force - St Capraise De Lalinde - Lanquais - St Pardoux Et Vielvic - St Germain De Belves - Belves - Sagelat - Siorac En Perigord - Ste Foy De Belves - Larzac - St Laurent La VallĂ©e - Doissat - Monplaisant - Carves - St Pompon - Grives - Salles De Belves - St Amand De Belves - Cladech - Sarlat La Caneda - Veyrines De Domme - Domme - Le Bugue - Journiac - Mauzens Et Miremont - Campagne - Cazoules - Savignac Les Ă©glises - Montferrand Du Perigord - St Avit Senieur - Le Buisson De Cadouin - Bouillac - Limeuil - Pezuls - Capdrot - Monpazier - St Cernin De L'Herm - Mazeyrolles - Besse - Loubejac - Prats Du PĂ©rigord - Villefranche Du Perigord - Salignac Eyvignes - Boulazac - Gisors - Fources - Valence Sur BaĂŻse - Castelmoron D'Albret - Agen - St Front Sur Lemance - Cuzorn - Condezaygues - Sauveterre La Lemance - Le Pont De Montvert - St Germain De Calberte - Florac - Toul - Bar Le Duc - Beaumont-en-Verdunois - Fleury Devant Douaumont - Haumont Pres Samogneux - Samogneux - Louvemont Cote Du Poivre - Cumieres Le Mort Homme - Verdun - Bezonvaux - Ornes - Vaux Devant Damloup - Hennebont - Dives - Calais - St Omer - Capvern - Aurensan - Soues - Bazet - Strasbourg - Lyon - Venissieux - Paris - Le Treport - Veules Les Roses - Friville Escarbotin - Conteville - Ault - Entraigues Sur Sorgue - Joncherey - St Denis - Ivry Sur Seine - Vitry Sur Seine - Asnières Sur Oise 


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
Auteur de la fiche "Verdun" : Pierre FABRE
Contact : Poser une question ou faire un commentaire sur Verdun

Votre prénom et nom
Votre email
Commentaire/Question
CAPTCHA Image
Refresh Image

 


Verdun
  RechercheContactAide  
    Quelque part en France 2002-2008  
 


France > Lorraine > Meuse > Verdun (55100)
Nb d'habitants    21267 
Superficie (hectares)    3102 
DensitĂ© (h/km²)    686 
Altitude (en mètres)    240 
Nom des habitants    Verdunois.