Quelque part en France - L’encyclopédie interactive des villes et villages de France

Ce site constitue l’encyclopédie interactive des villes et villages de France. Son principe est d’offrir le visage de la France dessiné par ses habitants eux-mêmes.Son fonctionnement est donc double.Quelque part en France permet d’informer.Quelque part en France permet de s’informer.


 


Friville Escarbotin
  RechercheContactAide  
       
      Informations manquantes ?  
      Envoyez vos textes au webmaster  




 
 Tourisme 
     
voir les photos     
  Friville séduit les touristes qui s'écartent, un peu, des grands axes. De bonnes tables vous attendent dans la ville et quelques 50 lits hôteliers permettent de s'attarder dans un site plein de charme où le fleurissement n'a rien à envier à bien des localités remarquées dans ce domaine.



 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Histoire 
     
     
  On relève le toponyme "Frivilla" dès 1185 du temps de Hughes de Friville, chevalier.

La seigneurie appartient à partir du XVI ème siècle à la famille de Coppequesne, écuyers, officiers des régiments royaux.
La seigneurie d’Escarbotin, elle, appartient aux de Roussé au XVIIème qui la vendent ensuite à la famille de Montmignon.
L’activité tourne autour de la terre et du textile comme souvent dans les villes de la partie nord de la France, mais le destin de Friville-Escarbotin n’est pas dans les châteaux ni dans l’agriculture, il est ailleurs…

Certes la commune se situe au cÅ“ur d’une région agricole, au sol fertile, certes les tisserands travaillaient, mais l’originalité de Friville-Escarbotin n’est pas là.

La légende raconte que Maquennehen, horloger allemand, arriva un jour dans la cité et s’y fixa. Le vimeusien boudant l’horloge et le seigneur lui ayant commandé une serrure, il décida d’en fabriquer et d’en faire commerce.
Ce n’est qu’une légende car on trouve à Friville-Escarbotin des serruriers avant l’arrivée du dit horloger.

C’est plutôt du côté des espagnols qu’il faut chercher l’origine de la serrurerie, en route pour la Flandre au XVIIème siècle ils ont apparemment apporté, dans le Vimeu, leur savoir faire en matière de travail du métal.

Les paysans vont travailler le métal durant l’hiver et deviennent donc pluriactifs, leur réputation dans le domaine de la serrure va gagner la région et même Paris, la demande en serrure va exploser.

Une région agricole, sans matière première dans son sous sol va se transformer en véritable région industrielle dont le centre est Friville-Escarbotin.
Les ateliers à domicile, les « boutiques » se développent, le frivillois y travaille à façon pour un patron puis progressivement gagne l’usine qui devient le temple de la production serrurière.
« On se croirait dans une ville neuve d’Amérique » affirme très surpris, Ardouin Dumazet en 1898 dans son ouvrage « Voyage en France » tellement l’activité est débordante.

Capitaines d’industrie souvent anciens artisans, inventeurs, breveteurs de nouveautés améliorant la qualité et la sûreté des serrures, ouvriers qualifiés amoureux de la « chanson de la lime » qui va rythmer leur vie, les habitants de Friville-Escarbotin illustrent parfaitement la Révolution Industrielle, ses fondements, ses réalisations, ses idéologies et ses luttes sociales faisant de la commune un bastion ouvrier, syndical et politique, la statue de Jean Jaurès sur la place devant la mairie républicaine en est l’illustration.

En continuité avec son passé, fière des ses traditions ouvrières, si magnifiquement mises en valeur par un érudit passionné dans le musée des industries du Vimeu ; liée au métal et à son travail la commune de Friville-Escarbotin peut regarder sereinement l’avenir.



Jean-Marc Ricouard.



 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Description Géographique 
     
     
  Friville-Escarbotin, actif chef lieu de canton de la Somme, donne au Vimeu une cité pleine de charme qui sait s'ouvrir sur une campagne picarde où il fait bon vivre. La Côte Opale apporte à ce terroir un air vivifiant. Ault et Eu, en voisines, gardent, à quelques kilomètres de là une côte qui, hélas, a tendance à se modifier. La R.D n° 925 (ex R.N 125) effleure le périmètre de la ville et ouvre le pays à la connexion de l'A 28.

Le passé industriel de la cité est aussi l’avenir de Friville –Escarbotin.
La commune, « Capitale » du Vimeu, compte encore nombre d ‘entreprises réputées qui ont su s’adapter et qui sont aujourd’hui à la pointe des nouvelles technologies.
Notons que 53 %, de la population de Friville-Escarbotin, « travaillent à l’usine » ce qui montre encore le caractère spécifique du Vimeu.

Cette cité industrielle combine les avantages de la ville, ( de nombreux commerces et services, le collège de la Rose des vents, le lycée du Vimeu …) aux plaisirs de la campagne environnante...
Le lycée du Vimeu ancré sur le territoire de la commune relève de la polarisation de l’espace vimeusien par Friville-Escarbotin, son caractère généraliste et industriel permet aux jeunes du Vimeu de poursuivre des études secondaires qui pourront les inciter, s’ils le désirent, à perpétrer le caractère original du Vimeu industriel.

La ville est à coté de la départementale 925, qui relie Abbeville à Eu, et de l’autoroute A 28.
C’est d’ailleurs maintenant dans l’intercommunalité que va se jouer l’avenir de Friville-Escarbotin.

La Communauté de Communes du Vimeu Industriel (CCVI), dont le siège est à Friville, affirme sa volonté d’aller de l’avant : tri sélectif, piscine, cybersites, crèche, halte garderie, école de musique et …Vimeu oblige, une zone industrielle d’une superficie de 105 ha qui accueille des entreprises qui trouvent sur la zone d’activités de Feuquières un espace moderne et connecté au monde.

Friville se trouve à 3 km des sites ferroviaires de Feuquières-Fressenville et de Woincourt, implantés sur la ligne Abbeville-Le Tréport.

La ville abrite un commerce bien achalandé qui mérite l'attention de ses visiteurs.

En bordure de la R.D 925 "Le Parc", zone d'activité de 15 hectares, atteste, aussi, le savoir faire des entreprises locales.

Ces précisions, immanentes à la géographie humaine du Vimeu, nous sont apportées par Jean-Marc Ricouard.








 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Divers 
     
     
  Friville-Escarbotin, au coeur du Vimeu Industriel, peut être considérée comme la capitale de la robinetterie et de la serrurerie. Friville exporte même le savoir faire de ses entreprises; robinetterie de luxe et de serrures de sécurité. Ces flux internationaux consolident l'emploi souvent d'une haute technicité.





 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Rédacteur 
     
     
  Pierre FABRE

05 53 29 07 50

E-Mail: pierrefabre@infonie.fr

Rédacteur libre.

Diverses fiches amorcées et présentes sur le site concernent des villages meusiens disparus lors de la Première Guerre mondiale:
Beaumont-en-Verdunois, Bezonveaux, Cumières, Fleury-devant-Douaumont, Haumont-près-Samogneux, Louvemont-Côte-du-Poivre, Ornes et Vaux-devant-Damloup .

Bien d'autres localités figurent dans le listage des communes découvertes par le site. Le chantier, par essence, reste et restera toujours inachevé.




Les internautes qui découvriraient des erreurs, des imperfections ou des omissions seront, naturellement, les bienvenus s'ils me font part de leurs remarques.

Contact: pierrefabre@infonie.fr

Pierre FABRE gère aussi les localités suivantes :
Reillanne - Drap - Gattieres - Vireux Molhain - Marseille - Arles - Aubagne - Martigues - Dives Sur Mer - Perigueux - Bergerac - Creysse - La Force - St Capraise De Lalinde - Lanquais - Belves - Sagelat - Siorac En Perigord - Ste Foy De Belves - Larzac - St Laurent La Vallée - Doissat - Monplaisant - Carves - St Pompon - Grives - Salles De Belves - St Amand De Belves - Cladech - St Pardoux Et Vielvic - St Germain De Belves - Sarlat La Caneda - Veyrines De Domme - Domme - Le Bugue - Journiac - Mauzens Et Miremont - Campagne - Cazoules - Savignac Les églises - Montferrand Du Perigord - St Avit Senieur - Bouillac - Le Buisson De Cadouin - Pezuls - Limeuil - Capdrot - Monpazier - Mazeyrolles - Besse - Loubejac - Prats Du Périgord - Villefranche Du Perigord - St Cernin De L'Herm - Salignac Eyvignes - Boulazac - Gisors - Fources - Valence Sur Baïse - Castelmoron D'Albret - Agen - St Front Sur Lemance - Cuzorn - Condezaygues - Sauveterre La Lemance - Le Pont De Montvert - St Germain De Calberte - Florac - Toul - Bar Le Duc - Fleury Devant Douaumont - Haumont Pres Samogneux - Samogneux - Louvemont Cote Du Poivre - Cumieres Le Mort Homme - Verdun - Bezonvaux - Beaumont-en-Verdunois - Ornes - Vaux Devant Damloup - Hennebont - Dives - Calais - St Omer - Capvern - Aurensan - Soues - Bazet - Strasbourg - Lyon - Venissieux - Paris - Le Treport - Veules Les Roses - Friville Escarbotin - Conteville - Ault - Entraigues Sur Sorgue - Joncherey - St Denis - Ivry Sur Seine - Vitry Sur Seine - Asnières Sur Oise 


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
Auteur de la fiche "Friville Escarbotin" : Pierre FABRE
Contact : Poser une question ou faire un commentaire sur Friville Escarbotin

Votre prénom et nom
Votre email
Commentaire/Question
CAPTCHA Image
Refresh Image

 


Friville Escarbotin
  RechercheContactAide  
    Quelque part en France 2002-2008  
 


France > Picardie > Somme > Friville Escarbotin (80130)
Nb d'habitants    4826 
Superficie (hectares)    886 
Densité (h/km²)    545 
Altitude (en mètres)    95