Quelque part en France - L’encyclopédie interactive des villes et villages de France

Ce site constitue l’encyclopédie interactive des villes et villages de France. Son principe est d’offrir le visage de la France dessiné par ses habitants eux-mêmes.Son fonctionnement est donc double.Quelque part en France permet d’informer.Quelque part en France permet de s’informer.


 


Martigues
  RechercheContactAide  
       
      Informations manquantes ?  
      Envoyez vos textes au webmaster  




 
 Histoire 
     
voir les photos     
  Il est admis que l'actuel quartier de l'Ile connait une présence humaine, au moins, depuis le Vème siècle avant notre ère. Le site martégal, élargi, qui est toujours le théâtre de fouilles, ne présente, concrètement, qu'un seul lien manifeste avec son passé gallo-romain; la villa de Saint-Julien les Martigues.

La Venise de Provence, de nos jours, représente l'assemblage de L'Isle, Ferrières et de Jonquières.

Leur réunion remonte au 21 avril 1581.

Cette cité, jadis vassale des comtes de Provence, subit, dans son histoire, plusieurs autorités antérieures à la République. La principauté des Mercoeur tint, cependant, le pouvoir de 1580 jusqu'à la Révolution.





 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Lieux de culte 
     
     
  Le prieuré de Jonquières était administré, temporellement, par les moines de Montmajour.

Les hospitaliers de Saint-Jean disposaient, à l'Ile, d'une chapelle, présumée érigée, au 11ème, à l'initiative de Gérard Tenque dont il est admis, avec réserve, qu'il fut de cette terre de Provence et qu'il fonda l'ordre des Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem.







 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Description Géographique 
     
     
  La quatrième cité des Bouches-du-Rhône, passerelle entre l'Etang de Berre et la Méditerranée, aux portes nord-ouest de la métropole phocéenne, mérite bien son surnom de Venise de Provence.

Martigues, par ailleurs, réunit la Provence historique à son appendice la Camargue. Terre exposée au soleil méridional et soumise au Mistral elle jouit d'un climat privilégié grâce au mouvement régulateur de ses eaux.

La configuration de la ville a imposé bien des travaux d'infrastructure et de super-structure autour de ses canaux et de son pont mobile.

Ville industrielle, portuaire et commerciale elle présente, aussi, de solides atouts touristiques.





 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Personnages célèbres 
     
     
  La luminosité du ciel provençal a inspiré les peintres dont Appian, Corot, Maglione et Ziem.


Gérard Tenque, serait le fondateur de l'ordre des Hospitaliers, dit de Malte. Sa naissance n'est attestée par aucun doucument mais paraît probable à Martigues vers 1040.

Cet humble fils de pêcheurs repose, depuis le 11 juillet 1283, dans le chapelle du château de Manosque. Martigues, depuis 1728, revendique la reconnaissance de cité natale du Bienheureux Gérard. Le grand Maître de l'Ordre du moment a officialisé cette origine martégale. Notons qu'une partie des reliques fut distribuée entre les trois paroisses de Martigues. Un humérus est déposé en l'église de la Madeleine et des fragments de côtes dans les églises de Ferrières et Jonquières.

Gérard Tenque, qui s'est rendu à Jérusalem, à aidé à la reconstruction de l'Egise du Saint-Sépulcre et passe pour avoir assisté les plus humbles. Il a subi les tortures infligées par les Turcs vers 1099.




Jean Baptiste Bertrand, né à Martigues le 12.07.1670, a poursuivi ses études chez les Jésuites. Il devint doyen du Collège des Médecins de Marseille et membre de l'Académie. Ce grand médecin s'illustra lors de la peste qui sévit à Marseille en 1720. Louis XV lui attribua, en signe de reconnaissance, pour sa conduite exemplaire, une pension à vie. Il décéda 10 Septembre 1752.




Etienne Antoine Guillaume Richaud, est né le 10 Janvier 1841 à Martigues .
Licencié en droit à 20 ans, Son cursus le conduit en Indochine comme gouverneur. Etienne Richaud succombe, le 31 mai 1889, lors de la traversé du golfe de Bengale, du choléra .


Charles Maurras, écrivain, n'est certainement pas le plus humaniste des martégaux.
Ce pamphlétaire boulangiste, lié à la monarchie et à Vichy, n'a cependant pas été favorisé par ses aptitudes physiques. Il souffrait de surdité.

Sa plume, exécrable pour les progressistes, ne manquait, cependant, point de faconde. Cet irréductible conservateur, directeur de l'Action française, se rangeait du côté de l'ordre établi. Il est condamné en 1945 à la réclusion perpétuelle pour collaboration avec l'ennemi et est radié de l'Académie Française. Charles Mauras décède, le 16 Novembre 1952, à Saint Symphorien et est inhumé à Roquevaire.

Il disait, de Martigues, "Je l'aime chèrement comme tout ce pays qui est, je crois ce que j'ai de meilleur au monde".




Terminons avec le personnage plaisant de Fernandel. Ses racines se perdent dans le voisinage de Carry-le-Rouet. Il a tourné dans la commune de Martigues, "La cuisine au beurre", avec Bourvil.














 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Divers 
     
     
  Martigues mérite, à bien des égards, une visite. Cette vaillante cité provençale, esthétique, porteuse d'une riche histoire, vit, au présent, grâce aux qualités des Martégales et Martégaux, une époque marquante, qui requiert, pour faire face aux échéances décisives de notre temps, un labeur constant, de la vigilance et de l'opiniâtreté.

Les superbes supports de la galerie photographiques sont issus du site www.ville-martigues.fr

En vous promenant, sur la toile, certainement, vous aurez envie de parachever une découverte virtuelle de la quatrième cité phocéenne en vous rendant, à pied d'oeuvre, à Martigues.







 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Rédacteur 
     
     
  Pierre FABRE

05 53 29 07 50

E-Mail: pierrefabre@infonie.fr

Rédacteur libre.

Diverses fiches amorcées et présentes sur le site concernent des villages meusiens disparus lors de la Première Guerre mondiale:
Beaumont-en-Verdunois, Bezonveaux, Cumières, Fleury-devant-Douaumont, Haumont-près-Samogneux, Louvemont-Côte-du-Poivre, Ornes et Vaux-devant-Damloup .

Bien d'autres localités figurent dans le listage des communes découvertes par le site. Le chantier, par essence, reste et restera toujours inachevé.




Les internautes qui découvriraient des erreurs, des imperfections ou des omissions seront, naturellement, les bienvenus s'ils me font part de leurs remarques.

Contact: pierrefabre@infonie.fr

Pierre FABRE gère aussi les localités suivantes :
Reillanne - Drap - Gattieres - Vireux Molhain - Marseille - Arles - Aubagne - Martigues - Dives Sur Mer - Perigueux - Bergerac - Creysse - La Force - Lanquais - St Capraise De Lalinde - Sagelat - Siorac En Perigord - Ste Foy De Belves - Larzac - St Laurent La Vallée - Doissat - Monplaisant - Carves - St Pompon - Grives - Salles De Belves - St Amand De Belves - Cladech - St Pardoux Et Vielvic - St Germain De Belves - Belves - Sarlat La Caneda - Veyrines De Domme - Domme - Journiac - Mauzens Et Miremont - Campagne - Le Bugue - Cazoules - Savignac Les églises - St Avit Senieur - Montferrand Du Perigord - Bouillac - Le Buisson De Cadouin - Limeuil - Pezuls - Monpazier - Capdrot - Besse - Loubejac - Prats Du Périgord - Villefranche Du Perigord - St Cernin De L'Herm - Mazeyrolles - Salignac Eyvignes - Boulazac - Gisors - Fources - Valence Sur Baïse - Castelmoron D'Albret - Agen - St Front Sur Lemance - Cuzorn - Condezaygues - Sauveterre La Lemance - Le Pont De Montvert - St Germain De Calberte - Florac - Toul - Bar Le Duc - Fleury Devant Douaumont - Haumont Pres Samogneux - Samogneux - Louvemont Cote Du Poivre - Cumieres Le Mort Homme - Verdun - Bezonvaux - Beaumont-en-Verdunois - Ornes - Vaux Devant Damloup - Hennebont - Dives - Calais - St Omer - Capvern - Aurensan - Soues - Bazet - Strasbourg - Lyon - Venissieux - Paris - Le Treport - Veules Les Roses - Friville Escarbotin - Conteville - Ault - Entraigues Sur Sorgue - Joncherey - St Denis - Ivry Sur Seine - Vitry Sur Seine - Asnières Sur Oise 


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
Auteur de la fiche "Martigues" : Pierre FABRE
Contact : Poser une question ou faire un commentaire sur Martigues

Votre prénom et nom
Votre email
Commentaire/Question
CAPTCHA Image
Refresh Image

 


Martigues
  RechercheContactAide  
    Quelque part en France 2002-2008  
 


France > Provence-Alpes-Côte d'Azur > Bouches-du-Rhône > Martigues (13500)
Nb d'habitants    44256 
Superficie (hectares)    7144 
Densité (h/km²)    619 
Altitude (en mètres)    12 
Nom des habitants    Martégal (aux) (gale -s-).