Quelque part en France - L’encyclopédie interactive des villes et villages de France

Ce site constitue l’encyclopédie interactive des villes et villages de France. Son principe est d’offrir le visage de la France dessiné par ses habitants eux-mêmes.Son fonctionnement est donc double.Quelque part en France permet d’informer.Quelque part en France permet de s’informer.


 


Doissat
  RechercheContactAide  
       
      Informations manquantes ?  
      Envoyez vos textes au webmaster  




 
 Histoire 
     
voir les photos     
  Doissat aujourd'hui, Doissac hier et Doyssac avant-hier, de nos jours s'est largement dépeuplé.

Cette modeste commune de 127 habitants, perchée à 250 mètres d'altitude domine le Val de Beuze. Au début du siècle précédent elle concourrait avec Grives, Carves et Sagelat pour la troisième place du canton.

Au lieudit Babiot on voit encore les vestiges de l'ancienne ligne économique ferroviaire des C.F.D. Celle-ci n'a fonctionné que quelques décennies pour cesser juste avant la dernière guerre.

Le château de Doyssac fut un bastion de Geoffroy de Vivans, conseiller d'Henri IV. Après un rude affrontement militaire au Moulin à vent de la Jistonie, à Sagelat, en 1580, il essuya un échec en tentant une prise en force de Belvès pour les réformés.
Ce seigneur, adepte de la foi des réformés, avait ceci de commun avec ses adversaires: il se distinguait par sa cruelle intolérance. Domme et Monpazier, entre autres, eurent à pâtir de ses "fantaisies" sanguinaires.



 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Origine du nom 
     
     
  Doccius passe pour être à l'origine du toponyme de Doissat qui a évolué au cours des siècles.

 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Description Géographique 
     
     
  Depuis le début des années 60 Doissat a pris le label d'une cité, voire de la capitale, de la noix.

La noyeraie,ou noseraie, en Périgord, et, ailleurs, a beaucoup souffert de l'hiver rigoureux de 1956. En configurant une noyeraie de 70 hectares dans les collines, entre la Beuze et le Gaugeard, les bucoliques rus qui arrosent l'espace communal, Doissat régénéra un souffle nouveau à cette culture qui, lors de la terrible tempête de Noël 1999, a connu, à nouveau, un peu partout de considérables ravages.

Les 1530 hectares de la commune conservent leur vocation agricole.

Notons une adaptation au tourisme vert et à l'implantation de points d'accueil, de résidences secondaires, de tables d'hôtes et de ferme auberge.




 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Divers 
     
     
  L'ouverture estivale bilingue du Comité des Fêtes.

Prémices d'un festival musical au Mondiol.


Doissat surprend, chaque année davantage, par la qualité de ses animations. Le rallye de la noix, par exemple, démontre l'extraordinaire esprit de créativité des animateurs locaux de cette petite commune qui savent, à l'occasion, être festifs.



Le château du Mondiol a accueilli, dans son parc et son salon, le Comité de fêtes et autour de deux cents invités le vendredi 2 et le samedi 3 juillet.

Après un pique nique libre, "à la bonne franquette", dans les jardins à l'anglaise du Mondiol, les mélomanes avertis, mêlés à quelques néophytes, ont, entre autres, eu l'immense joie d'entendre trois chansons de troubadours d'Aquitaine, une Sonate en ut mineur de Giovanni Battista Pescetti, d'apprécier "La soirée dans Grenade" de Claude Debussy, de vibrer avec la musique du Pyrénéen Gabriel Fauré, sans oublier "Un Sospiro" de Franz Liszt. Les soirées se terminèrent avec cinq mélodies de Cole Porter.

Notons qu'à peine quelques semaines après la "reconfiguration" de l'espace européen le nom prestigieux de Liszt nous relie à la Hongrie et n'oublions pas que ce pays a sacralisé, par le génie de ce compositeur, la musique.

Le président Christian Boissy a dit, en ouvrant la soirée, "Je voudrais souhaiter la bienvenue à Robert Osborne, Evelyne Luest et Ninna Kellman. Ils viennent tous des Etats-Unis. Ils chantent en français et nous montrent que la musique, langage universel, trait d'union entre tous les peuples, scelle l'amitié entre l'Europe et les Etats-Unis". Michèle Bibracher souligna, dans la langue d'Outre-Manche, la brillante démonstration réalisée par l'hôte de céans, Antony Bailleux, qui a offert le festival non en son honneur, comme il l'a fait préciser, mais pour Doissat et les adeptes de cette commune.



La pénétrante voix de Robert Osborne, baryton-basse, le charme assorti du talent de la pianiste Evelyne Luest et de la harpiste Nina Kellman ont donné à ce manoir du XVIIème une ambiance inédite.



Les organisateurs tenaient, pour ces premières, à la confidentialité et à ne pas prendre le risque de s'ouvrir, sans retenue, au public virtuel de ce genre de soirées symphoniques, non pour les réserver à une sorte d'élite, comme pourraient le penser quelques personnes mal intentionnées, mais pour se livrer à des essais phoniques, des appréciations de décor, d'espace et de gestion de festivals musicaux qui, plus tard, devraient trouver leurs véritables dimensions pour la satisfaction de tous.



Les deux expertises furent concluantes et, désormais, les mélomanes peuvent s'attendre à de superbes lendemains lyriques doissacois très ouverts.





 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Rédacteur 
     
     
  Pierre FABRE

05 53 29 07 50

E-Mail: pierrefabre@infonie.fr

Rédacteur libre.

Diverses fiches amorcées et présentes sur le site concernent des villages meusiens disparus lors de la Première Guerre mondiale:
Beaumont-en-Verdunois, Bezonveaux, Cumières, Fleury-devant-Douaumont, Haumont-près-Samogneux, Louvemont-Côte-du-Poivre, Ornes et Vaux-devant-Damloup .

Bien d'autres localités figurent dans le listage des communes découvertes par le site. Le chantier, par essence, reste et restera toujours inachevé.




Les internautes qui découvriraient des erreurs, des imperfections ou des omissions seront, naturellement, les bienvenus s'ils me font part de leurs remarques.

Contact: pierrefabre@infonie.fr

Pierre FABRE gère aussi les localités suivantes :
Reillanne - Drap - Gattieres - Vireux Molhain - Marseille - Arles - Aubagne - Martigues - Dives Sur Mer - Perigueux - Bergerac - Creysse - La Force - Lanquais - St Capraise De Lalinde - Larzac - St Laurent La Vallée - Doissat - Monplaisant - Carves - St Pompon - Grives - Salles De Belves - St Amand De Belves - Cladech - St Pardoux Et Vielvic - St Germain De Belves - Belves - Sagelat - Siorac En Perigord - Ste Foy De Belves - Sarlat La Caneda - Veyrines De Domme - Domme - Campagne - Le Bugue - Journiac - Mauzens Et Miremont - Cazoules - Savignac Les églises - St Avit Senieur - Montferrand Du Perigord - Le Buisson De Cadouin - Bouillac - Limeuil - Pezuls - Monpazier - Capdrot - Besse - Loubejac - Prats Du Périgord - Villefranche Du Perigord - St Cernin De L'Herm - Mazeyrolles - Salignac Eyvignes - Boulazac - Gisors - Fources - Valence Sur Baïse - Castelmoron D'Albret - Agen - Condezaygues - Sauveterre La Lemance - St Front Sur Lemance - Cuzorn - Le Pont De Montvert - St Germain De Calberte - Florac - Toul - Bar Le Duc - Fleury Devant Douaumont - Haumont Pres Samogneux - Samogneux - Louvemont Cote Du Poivre - Cumieres Le Mort Homme - Verdun - Bezonvaux - Beaumont-en-Verdunois - Ornes - Vaux Devant Damloup - Hennebont - Dives - Calais - St Omer - Capvern - Aurensan - Soues - Bazet - Strasbourg - Lyon - Venissieux - Paris - Le Treport - Veules Les Roses - Friville Escarbotin - Conteville - Ault - Entraigues Sur Sorgue - Joncherey - St Denis - Ivry Sur Seine - Vitry Sur Seine - Asnières Sur Oise 


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
Auteur de la fiche "Doissat" : Pierre FABRE
Contact : Poser une question ou faire un commentaire sur Doissat

Votre prénom et nom
Votre email
Commentaire/Question
CAPTCHA Image
Refresh Image

 


Doissat
  RechercheContactAide  
    Quelque part en France 2002-2008  
 


France > Aquitaine > Dordogne > Doissat (24170)
Nb d'habitants    127 
Superficie (hectares)    1530 
Densité (h/km²)   
Altitude (en mètres)    250 m (au Bourg). 
Nom des habitants    Doissacois.