Quelque part en France - L’encyclopédie interactive des villes et villages de France

Ce site constitue l’encyclopédie interactive des villes et villages de France. Son principe est d’offrir le visage de la France dessiné par ses habitants eux-mêmes.Son fonctionnement est donc double.Quelque part en France permet d’informer.Quelque part en France permet de s’informer.


 


Grives
  RechercheContactAide  
       
      Informations manquantes ?  
      Envoyez vos textes au webmaster  




 
 Histoire 
     
voir les photos     
  Peu de références historiques s'appliquent à Grives. On trouve, cependant, trace d'un gisement attestant une occupation dès le Paléolithique.

Grives a connu un sévère exode rural qui l'a privé de son troisième rang cantonal. La démographie de la commune a enregistré des époques où la population dépassait, largement, le demi-millier d'habitants.

Grives avait plusieurs foires dont une réunissait les vendeurs et acheteurs de moutons. La fête patronale, deux semaines après Paques, était fort prisée.





 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Origine du nom 
     
     
  L'origine apparaît bien incertaine et contestable. Grivas, au Moyen-âge, XIIIème siècle, se serait transformé en Grive puis en Grives. Le nom de l'oiseau, a priori, n'aurait rien à voir dans la genèse du patronyme. On ne connaît pas d'autre localité du même nom.

L'hypothèse du nom d'un personnage d'origine germanique, Grivy, est avancée. Autre variante: Griso, suivi de villa -Grisa villa- le domaine de Griso. Ces pistes ne permettent pas d'affirmer, avec certitude, l'origine du patronyme de Grives.

Dans ce Périgord-noir, où jadis, la population masculine s'adonnait, par nécessité, beaucoup à la chasse on se plait de croire que le passériforme, qui est lié aux icônes champêtres, y est pour quelque chose. Tout près de Grives un lieudit porte, également, un nom que l'on pourrait appliquer à un oiseau: Merle. Pour ce site, qui fut un point minier du Second-Empire à la Libération, l'oiseau n'est pas, là non plus, à l'origine de la dénomination. Il s'agit, là, d'une dérive de la roche calcaire friable, la marne, qui recouvre bien des espaces collinaires usés par l'érosion.



 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Lieux de culte 
     
     
  Le corps de bâtiment de l'église romane de Grives, très typique, dont le patron paroissial fut St Etienne, est hélas altéré par un désordre architectural externe. L'édifice cultuel, réhabilité depuis peu, voit poindre quelques esquisses de gothique.

Son retable surgit, au fond de la nef, dans une saisissante beauté.



 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Rédacteur 
     
     
  Pierre FABRE

05 53 29 07 50

E-Mail: pierrefabre@infonie.fr

Rédacteur libre.

Diverses fiches amorcées et présentes sur le site concernent des villages meusiens disparus lors de la Première Guerre mondiale:
Beaumont-en-Verdunois, Bezonveaux, Cumières, Fleury-devant-Douaumont, Haumont-près-Samogneux, Louvemont-Côte-du-Poivre, Ornes et Vaux-devant-Damloup .

Bien d'autres localités figurent dans le listage des communes découvertes par le site. Le chantier, par essence, reste et restera toujours inachevé.




Les internautes qui découvriraient des erreurs, des imperfections ou des omissions seront, naturellement, les bienvenus s'ils me font part de leurs remarques.

Contact: pierrefabre@infonie.fr

Pierre FABRE gère aussi les localités suivantes :
Reillanne - Drap - Gattieres - Vireux Molhain - Marseille - Arles - Aubagne - Martigues - Dives Sur Mer - Perigueux - Bergerac - Creysse - La Force - Lanquais - St Capraise De Lalinde - Sagelat - Siorac En Perigord - Ste Foy De Belves - Larzac - St Laurent La Vallée - Doissat - Monplaisant - Carves - St Pompon - Grives - Salles De Belves - St Amand De Belves - Cladech - St Pardoux Et Vielvic - St Germain De Belves - Belves - Sarlat La Caneda - Veyrines De Domme - Domme - Journiac - Mauzens Et Miremont - Campagne - Le Bugue - Cazoules - Savignac Les églises - St Avit Senieur - Montferrand Du Perigord - Bouillac - Le Buisson De Cadouin - Limeuil - Pezuls - Monpazier - Capdrot - Besse - Loubejac - Prats Du Périgord - Villefranche Du Perigord - St Cernin De L'Herm - Mazeyrolles - Salignac Eyvignes - Boulazac - Gisors - Fources - Valence Sur Baïse - Castelmoron D'Albret - Agen - St Front Sur Lemance - Cuzorn - Condezaygues - Sauveterre La Lemance - Le Pont De Montvert - St Germain De Calberte - Florac - Toul - Bar Le Duc - Fleury Devant Douaumont - Haumont Pres Samogneux - Samogneux - Louvemont Cote Du Poivre - Cumieres Le Mort Homme - Verdun - Bezonvaux - Beaumont-en-Verdunois - Ornes - Vaux Devant Damloup - Hennebont - Dives - Calais - St Omer - Capvern - Aurensan - Soues - Bazet - Strasbourg - Lyon - Venissieux - Paris - Le Treport - Veules Les Roses - Friville Escarbotin - Conteville - Ault - Entraigues Sur Sorgue - Joncherey - St Denis - Ivry Sur Seine - Vitry Sur Seine - Asnières Sur Oise 


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
Auteur de la fiche "Grives" : Pierre FABRE
Contact : Poser une question ou faire un commentaire sur Grives

Votre prénom et nom
Votre email
Commentaire/Question
CAPTCHA Image
Refresh Image

 


Grives
  RechercheContactAide  
    Quelque part en France 2002-2008  
 


France > Aquitaine > Dordogne > Grives (24170)
Nb d'habitants    135 
Superficie (hectares)    812 
Densité (h/km²)    17 
Altitude (en mètres)    148 
Nom des habitants    Grivois.