Quelque part en France - L’encyclopédie interactive des villes et villages de France

Ce site constitue l’encyclopédie interactive des villes et villages de France. Son principe est d’offrir le visage de la France dessiné par ses habitants eux-męmes.Son fonctionnement est donc double.Quelque part en France permet d’informer.Quelque part en France permet de s’informer.


 


Dives Sur Mer
  RechercheContactAide  
       
      Informations manquantes ?  
      Envoyez vos textes au webmaster  




 
 Histoire 
     
voir les photos     
  Dives s'appelait Ă  l'Ă©poque romaine "Portus Divae"; puis Pons Divae.
Les francs, défaits par les Romains, vers la fin du Vème siècle s'établissent à l'embouchure de la Dives qui avait une configuration naturelle bien différente de celle d'aujourd'hui. Charles le Simple, en 912, cède à Rollon, le chef normand d'alors, l'espace des diocèses d'Evreux, Rouen et Lisieux, regroupement qui se terminait à Dives.
Dives et ses environs connurent bien des affrontements où Normands et Français guerroyaient fort, notamment, en 943, à Croissanville. Harold à la dent bleue, monarque du Danemark, parut avec sa flotte, à l'embouchure de la Dives pour favoriser ses condisciples.
C'est en 1066 que Guillaume le conquérant fourbit ses armes à Dives pour aller à l'assaut de la puissante Angleterre ou il abattit Harold qui mourut dans cette épreuve. Guillaume constitua, ensuite, la Baronnie de Dives et assista l'église de Dives; sur "son" trésor de guerre. Dives connaît ensuite 15 décennies de gestion "particulière" de ses seigneurs et voit s'ériger son prieuré entre 1179 et 1213. Il devient lieu du pèlerinage du Christ saint Sauveur. Philippe Auguste, pendant cette période, en 1204, s'approprie le patrimoine de la ville.
Edouard III d'Angleterre fait dévaster la ville par sa soldatesque en 1346. Coligny, en 1562, en attente d'une hypothétique assistance d'Elisabeth, laisse ses soudards dépouiller et saccager l'église. Les pèlerinages cessent définitivement.
Vient, ensuite, la guerre de 30 ans et ses combats maritimes qui justifient la genèse de la capitainerie de soldats garde-côtes. Cette création défensive obtient certains résultats.
La grande Révolution passe et le culte retrouve une résonance avec le doyenné de Dives.
Dives, promu, par ailleurs, chef lieu de canton, voit ses prérogatives éphémères, dans ce domaine, partir, en 1834, à Dozulé.
L'industrie arrive avec le XIXème. Elle favorise Dives qui bénéficie d'une position idéale. Les industriels fuient les bastions ouvriers trop sensibles à la mouvance progressiste. Eugène Secrestan, ingénieur, retient les garennes de Dives pour implanter, en 1891, un établissement industriel exploitant le fil de cuivre.
La logistique remarque la connexion portuaire, la proximité des côtes anglaises et l'arrivée spectaculaire des liaisons ferroviaires stylisées par Zola. Tous ces atouts vont porter Dives au niveau envié par bon nombre de cités désireuses d'expansion.





 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Lieux de culte 
     
     
  L'Ă©glise Notre Dame de Dives repose sur le rĂ©cit mystique de la pĂŞche du 6 avril 1001 quand les pĂŞcheurs ont ramenĂ©, dans leurs filets, l'image de notre Seigneur sans croix. Celle-ci retrouvĂ©e trois ans plus tard s'adapta, dit le rĂ©cit mythique, et le tout fut dĂ©posĂ© dans l'antique chapelle de Dives.

Laissons l'aspect légendaire de cette "pieuse histoire" et revenons à l'époque de Guillaume le Duc Roi, vainqueur d'Harold.

C'est sous son autoritĂ© que, nantis de prĂ©lèvements du trĂ©sor de guerre, les bâtisseurs, du vaste Ă©difice, après 1067, agrandissent l'Ă©glise romane et lui donnent, dans un style rayonnant, un vaste cœur, une nef et des bas-cĂ´tĂ©s.

Les siècles passent et le gothique flamboyant du XVème s'impose et parachève l'édifice avec la chapelle, le portail et les porches latéraux.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Description Géographique 
     
     
  Dives, citĂ© cĂ´tière normande, s'inscrit au centre d'un tissu urbain composĂ© de Houlgate, cĂ´tĂ© est, et de Cabourg, cĂ´tĂ© ouest.

La Dives, appelée aussi Divette, s'attarde pour se livrer là à la mer aprés avoir accueilli, à Perier-en-Auge, son dernier affluent de sa R.D.

La ville dominée par un superbe point de vue panoramique, à 132 mètres de dénivellé de la Manche, voit converger vers elle les routes départementale 400, 513, 45 et 49.

La ligne ferroviaire côtière, qui la connecte au réseau, jadis florissante, notamment en période estivale, trouve son aboutissement à Dives-Cabourg. Elle a, hélas, dû supporter le handicap logistique d'un rebroussement incontournable à Trouville-Deauville.

Port Guillaume scelle, de son empreinte rationnelle, le mariage de la cité à la Manche.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Rédacteur 
     
     
  Pierre FABRE

05 53 29 07 50

E-Mail: pierrefabre@infonie.fr

RĂ©dacteur libre.

Diverses fiches amorcées et présentes sur le site concernent des villages meusiens disparus lors de la Première Guerre mondiale:
Beaumont-en-Verdunois, Bezonveaux, Cumières, Fleury-devant-Douaumont, Haumont-près-Samogneux, Louvemont-Côte-du-Poivre, Ornes et Vaux-devant-Damloup .

Bien d'autres localités figurent dans le listage des communes découvertes par le site. Le chantier, par essence, reste et restera toujours inachevé.




Les internautes qui découvriraient des erreurs, des imperfections ou des omissions seront, naturellement, les bienvenus s'ils me font part de leurs remarques.

Contact: pierrefabre@infonie.fr

Pierre FABRE gčre aussi les localités suivantes :
Reillanne - Drap - Gattieres - Vireux Molhain - Marseille - Arles - Aubagne - Martigues - Dives Sur Mer - Perigueux - Bergerac - Creysse - La Force - Lanquais - St Capraise De Lalinde - Carves - St Pompon - Grives - Salles De Belves - St Amand De Belves - Cladech - St Pardoux Et Vielvic - St Germain De Belves - Belves - Sagelat - Siorac En Perigord - Ste Foy De Belves - Larzac - St Laurent La VallĂ©e - Doissat - Monplaisant - Sarlat La Caneda - Veyrines De Domme - Domme - Le Bugue - Journiac - Mauzens Et Miremont - Campagne - Cazoules - Savignac Les Ă©glises - Montferrand Du Perigord - St Avit Senieur - Le Buisson De Cadouin - Bouillac - Limeuil - Pezuls - Monpazier - Capdrot - Besse - Loubejac - Prats Du PĂ©rigord - Villefranche Du Perigord - St Cernin De L'Herm - Mazeyrolles - Salignac Eyvignes - Boulazac - Gisors - Fources - Valence Sur BaĂŻse - Castelmoron D'Albret - Agen - Sauveterre La Lemance - St Front Sur Lemance - Cuzorn - Condezaygues - Le Pont De Montvert - St Germain De Calberte - Florac - Toul - Bar Le Duc - Cumieres Le Mort Homme - Verdun - Bezonvaux - Beaumont-en-Verdunois - Fleury Devant Douaumont - Haumont Pres Samogneux - Samogneux - Louvemont Cote Du Poivre - Ornes - Vaux Devant Damloup - Hennebont - Dives - Calais - St Omer - Capvern - Aurensan - Soues - Bazet - Strasbourg - Lyon - Venissieux - Paris - Le Treport - Veules Les Roses - Friville Escarbotin - Conteville - Ault - Entraigues Sur Sorgue - Joncherey - St Denis - Ivry Sur Seine - Vitry Sur Seine - Asnières Sur Oise 


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
Auteur de la fiche "Dives Sur Mer" : Pierre FABRE
Contact : Poser une question ou faire un commentaire sur Dives Sur Mer

Votre prénom et nom
Votre email
Commentaire/Question
CAPTCHA Image
Refresh Image

 


Dives Sur Mer
  RechercheContactAide  
    Quelque part en France 2002-2008  
 


France > Basse-Normandie > Calvados > Dives Sur Mer (14160)
Nb d'habitants    6037 
Superficie (hectares)    646 
DensitĂ© (h/km²)    935 
Altitude (en mètres)