Quelque part en France - L’encyclopédie interactive des villes et villages de France

Ce site constitue l’encyclopédie interactive des villes et villages de France. Son principe est d’offrir le visage de la France dessiné par ses habitants eux-mêmes.Son fonctionnement est donc double.Quelque part en France permet d’informer.Quelque part en France permet de s’informer.


 


St Front Sur Lemance
  RechercheContactAide  
       
      Informations manquantes ?  
      Envoyez vos textes au webmaster  




 
 Histoire 
     
voir les photos     
  St Front, comme tout le val de Lémance, fut un site préhistorique.

La commune enchâsse le site de Bonaguil propriété de la ville de Fumel.

Bona accus, bonne aiguille, devient Bonaguil. On s'égare dans la nuit des temps pour dater la première utilisation humaine de ce monticule caverneux de 20 mètres de dénivelé qui fut un abri troglodytique sûr.
Plusieurs étapes de construction ont affecté ce château depuis 1271. La première génération, bien modeste, positionne sur ce nid d'aigles un ingénieux poste de défense.

Ce promontoire, aux mains des barons de Roquefeuil, devint, entre 1443 et 1530, le site d'une forteresse exceptionnelle imaginée pour résister à l'artillerie qui, à cette époque, ébranlait moult solides positions. Le donjon épouse un profil de proue de navire pour se prémunir des tirs de boulets. Bérenger, le fils de Jean, fit doubler sa défense en s'inspirant du concept de Vauban. Ce fort imprenable compta, entre autres, 104 canonnières, six tours, sept tourelles et deux enceintes.

Peine perdue!… Personne ne songea à tenir le siège de Bonaguil. A cette époque le Val de Loire voyait naître Chambord et le Moyen-âge s'éteignait.

Bonaguil, gardien du temps, demeure un site qui connut bien des tourments financiers et une problématique de généalogie mais point d'assaillants. Roquefeuil qui attendait, du haut de son donjon imprenable, autrement que par une longue famine, les Anglais ne les vit point. Ils vinrent cependant par la suite, fort nombreux, es qualité de touristes, et ils continuent, heureusement, de pénétrer, pacifiquement, Bonaguil et c'est beaucoup mieux ainsi. Isn'it?

Recherchez sur www.structurae.de l'histoire, riche, tumultueuse en généalogie et en trésorerie de ce chef d'œuvre de logistique militaire inutile et obsolète.

Les photos sont obligeamment offertes, impérativement à des fins non commerciales, par Jacques Mossot.




 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Description Géographique 
     
     
  Le petit village de St Front-sur-Lémance s'inscrit dans cette vallée bucolique de la rivière bi-départementale dont il porte le nom. Fumel, le chef lieu de canton, est à 12 kilomètres au sud en empruntant la D n° 710 et en suivant le parcours terminal du cours d'eau. Le chemin de fer borde l'est du bourg mais n'a plus guère qu'une fonction de desserte régionale voyageurs. Les collines du lieu, mutilées dans leurs entrailles, rappelle qu'ici on s'active dans l'exploitation de la chaux. Le val de Lémance, lui, conserve sa vocation agricole de polyculture.

 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Rédacteur 
     
     
  Pierre FABRE

05 53 29 07 50

E-Mail: pierrefabre@infonie.fr

Rédacteur libre.

Diverses fiches amorcées et présentes sur le site concernent des villages meusiens disparus lors de la Première Guerre mondiale:
Beaumont-en-Verdunois, Bezonveaux, Cumières, Fleury-devant-Douaumont, Haumont-près-Samogneux, Louvemont-Côte-du-Poivre, Ornes et Vaux-devant-Damloup .

Bien d'autres localités figurent dans le listage des communes découvertes par le site. Le chantier, par essence, reste et restera toujours inachevé.




Les internautes qui découvriraient des erreurs, des imperfections ou des omissions seront, naturellement, les bienvenus s'ils me font part de leurs remarques.

Contact: pierrefabre@infonie.fr

Pierre FABRE gère aussi les localités suivantes :
Reillanne - Drap - Gattieres - Vireux Molhain - Marseille - Arles - Aubagne - Martigues - Dives Sur Mer - Perigueux - Bergerac - Creysse - La Force - Lanquais - St Capraise De Lalinde - Sagelat - Siorac En Perigord - Ste Foy De Belves - Larzac - St Laurent La Vallée - Doissat - Monplaisant - Carves - St Pompon - Salles De Belves - Grives - St Amand De Belves - Cladech - St Pardoux Et Vielvic - St Germain De Belves - Belves - Sarlat La Caneda - Veyrines De Domme - Domme - Journiac - Mauzens Et Miremont - Campagne - Le Bugue - Cazoules - Savignac Les églises - St Avit Senieur - Montferrand Du Perigord - Bouillac - Le Buisson De Cadouin - Limeuil - Pezuls - Monpazier - Capdrot - Besse - Loubejac - Prats Du Périgord - Villefranche Du Perigord - St Cernin De L'Herm - Mazeyrolles - Salignac Eyvignes - Boulazac - Gisors - Fources - Valence Sur Baïse - Castelmoron D'Albret - Agen - St Front Sur Lemance - Cuzorn - Condezaygues - Sauveterre La Lemance - Le Pont De Montvert - St Germain De Calberte - Florac - Toul - Bar Le Duc - Fleury Devant Douaumont - Samogneux - Haumont Pres Samogneux - Louvemont Cote Du Poivre - Cumieres Le Mort Homme - Verdun - Bezonvaux - Beaumont-en-Verdunois - Ornes - Vaux Devant Damloup - Hennebont - Dives - Calais - St Omer - Capvern - Aurensan - Soues - Bazet - Strasbourg - Lyon - Venissieux - Paris - Le Treport - Veules Les Roses - Friville Escarbotin - Conteville - Ault - Entraigues Sur Sorgue - Joncherey - St Denis - Ivry Sur Seine - Vitry Sur Seine - Asnières Sur Oise 


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
Auteur de la fiche "St Front Sur Lemance" : Pierre FABRE
Contact : Poser une question ou faire un commentaire sur St Front Sur Lemance

Votre prénom et nom
Votre email
Commentaire/Question
CAPTCHA Image
Refresh Image

 


St Front Sur Lemance
  RechercheContactAide  
    Quelque part en France 2002-2008  
 


France > Aquitaine > Lot-et-Garonne > St Front Sur Lemance (47500)
Nb d'habitants    583 
Superficie (hectares)    1958 
Densité (h/km²)    30 
Altitude (en mètres)    107