Quelque part en France - L’encyclopédie interactive des villes et villages de France

Ce site constitue l’encyclopédie interactive des villes et villages de France. Son principe est d’offrir le visage de la France dessiné par ses habitants eux-mêmes.Son fonctionnement est donc double.Quelque part en France permet d’informer.Quelque part en France permet de s’informer.


 


Gisors
  RechercheContactAide  
       
      Informations manquantes ?  
      Envoyez vos textes au webmaster  




 
 Histoire 
     
voir les photos     
  Clotaire II fit don à l'archevêque de Rouen de Gisors au VIIème siècle.

C'est l'acte de naissance de la Normandie, le traité de Saint-Clair-sur-Epte, en 911, entre l'empereur Charles-le-Simple et le chef viking Rollon, qui marque le destin de Gisors ville stratégique implantée à la convergence de trois vallées. Guillaume le Roux décida de fortifier ces sillons frontières et fit implanter un château, à partir de 1097, qui rapidement devint une convoitise de postulants à la suprématie. L'alternat normand, français et anglais laisse peu de place aux périodes de paix, toujours indécises.
Ville frontière et d'échanges, carrefour entre les royaumes de France et d'Angleterre, capitale du Vexin, son histoire est écrite par de grands rois, Guillaume le Conquérant, Henri II Plantagenêt, Richard Cœur de Lion, Philippe Auguste, Edouard III ou Henri IV qui tour à tour se la disputent.

La France marque sa souveraineté, au début du XVème, après Ivry, en 1590, quand Henri IV s'impose.

Gisors voit passer des hôtes illustres, Louis XIV et Anne d'Autriche foulent son sol en 1647. Elle échoit à un petit-fils de Fouché en 1719 pour devenir un duché en 1742.

Le Gisorsien perçoit, semble-t-il, fortement dilués les accents rebelles de la grande Révolution et épouse les mouvements de l'Hexagone comme l'ensemble du pays.

Fortement touchée par le dernier conflit mondial la ville relève le champ de ruines de son centre et se donne, grâce à son pôle artisanal et industriel, un exécutif progressiste toujours en place en 2001.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Origine du nom 
     
     
  L'origine du nom, quasi bi-millénaire, viendrait du "gué de gisus". Ce lieu de confluence a longtemps été marqué par la difficulté, aux époques reculées, de franchissement des rivières.

 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Description Géographique 
     
     
  Gisors, au confluent de l'Epte, du Réveillon et de l'Aunette, ouvre les étendues normandes du Vexin, au sud-ouest de la Picardie et à l'ouest de l'Ile de France. Le Bois de Gisors et le Bois de Villers enserrent la vallée de l'Epte dominée par les 146 mètres des hauteurs de Chambors. La campagne gisorsienne, conservatrice de reliefs forestiers, fortement sollicitée par une urbanisation, toujours en progrès, est tout de même assez loin de la capitale, autour de 80 kilomètres, et sauvegarde encore heureusement une qualité de vie très appréciable.

 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Rédacteur 
     
     
  Pierre FABRE

05 53 29 07 50

E-Mail: pierrefabre@infonie.fr

Rédacteur libre.

Diverses fiches amorcées et présentes sur le site concernent des villages meusiens disparus lors de la Première Guerre mondiale:
Beaumont-en-Verdunois, Bezonveaux, Cumières, Fleury-devant-Douaumont, Haumont-près-Samogneux, Louvemont-Côte-du-Poivre, Ornes et Vaux-devant-Damloup .

Bien d'autres localités figurent dans le listage des communes découvertes par le site. Le chantier, par essence, reste et restera toujours inachevé.




Les internautes qui découvriraient des erreurs, des imperfections ou des omissions seront, naturellement, les bienvenus s'ils me font part de leurs remarques.

Contact: pierrefabre@infonie.fr

Pierre FABRE gère aussi les localités suivantes :
Reillanne - Drap - Gattieres - Vireux Molhain - Marseille - Arles - Aubagne - Martigues - Dives Sur Mer - Perigueux - Bergerac - Creysse - La Force - St Capraise De Lalinde - Lanquais - St Germain De Belves - Belves - Sagelat - Siorac En Perigord - Ste Foy De Belves - Larzac - St Laurent La Vallée - Doissat - Monplaisant - Carves - St Pompon - Grives - Salles De Belves - St Amand De Belves - Cladech - St Pardoux Et Vielvic - Sarlat La Caneda - Veyrines De Domme - Domme - Le Bugue - Journiac - Mauzens Et Miremont - Campagne - Cazoules - Savignac Les églises - Montferrand Du Perigord - St Avit Senieur - Bouillac - Le Buisson De Cadouin - Limeuil - Pezuls - Capdrot - Monpazier - Mazeyrolles - Besse - Loubejac - Prats Du Périgord - Villefranche Du Perigord - St Cernin De L'Herm - Salignac Eyvignes - Boulazac - Gisors - Fources - Valence Sur Baïse - Castelmoron D'Albret - Agen - St Front Sur Lemance - Cuzorn - Condezaygues - Sauveterre La Lemance - Le Pont De Montvert - St Germain De Calberte - Florac - Toul - Bar Le Duc - Fleury Devant Douaumont - Haumont Pres Samogneux - Samogneux - Louvemont Cote Du Poivre - Cumieres Le Mort Homme - Verdun - Bezonvaux - Beaumont-en-Verdunois - Ornes - Vaux Devant Damloup - Hennebont - Dives - Calais - St Omer - Capvern - Aurensan - Soues - Bazet - Strasbourg - Lyon - Venissieux - Paris - Le Treport - Veules Les Roses - Friville Escarbotin - Conteville - Ault - Entraigues Sur Sorgue - Joncherey - St Denis - Ivry Sur Seine - Vitry Sur Seine - Asnières Sur Oise 


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
Auteur de la fiche "Gisors" : Pierre FABRE
Contact : Poser une question ou faire un commentaire sur Gisors

Votre prénom et nom
Votre email
Commentaire/Question
CAPTCHA Image
Refresh Image

 


Gisors
  RechercheContactAide  
    Quelque part en France 2002-2008  
 


France > Haute-Normandie > Eure > Gisors (27140)
Nb d'habitants    11115 
Superficie (hectares)    1667 
Densité (h/km²)    667 
Altitude (en mètres)    74 
Nom des habitants    Gisorsien (ne).