Quelque part en France - L’encyclopédie interactive des villes et villages de France

Ce site constitue l’encyclopédie interactive des villes et villages de France. Son principe est d’offrir le visage de la France dessiné par ses habitants eux-mêmes.Son fonctionnement est donc double.Quelque part en France permet d’informer.Quelque part en France permet de s’informer.


 


Contre
  RechercheContactAide  
       
      Informations manquantes ?  
      Envoyez vos textes au webmaster  




 
 Actualité 
     
voir les photos     
  MISES A JOUR DE CETTE PRESENTATION :
11/07/09 : "Tourisme" & photos
15/07/11 : "Divers" (population)
02/01/12 : "Actualité"

SAMARIENS
Fin 2011, la commune de Contre, comme toutes les autres communes du département de la Somme, est devenu un village samarien, nouveau gentilé des habitants de la Somme.
Ce nom viendrait de "samara", signifiant "fleuve tranquille".


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Tourisme 
Contre : un ilôt de verdure au milieu des céréales
     
     
  Au nord de Contre, de l’autre côté de la rivière des Evoissons, d’anciennes gravières ont été joliment reconverties en lieu de pêche à la truite et de promenade par l’entreprise Lhotellier. On appréciera la tonnelle qui donne accès à ce domaine.

L’arrivée par Fleury, par le sud, se fait en traversant de magnifiques sous-bois qui contrastent avec les vastes étendues de cultures céréalières alentours. La route débouche sur le château de Contre.

Sur la place, à gauche de la mairie, en face de l’ancien « Café de la Place », un panneau d’information vous invite à parcourir l’un ou l’autre des sentiers de randonnée qui vous feront apprécier ce coin de Picardie.

L'église et la rivière Les Evoisons qui la longe forment un ensemble particulièrement agréable.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Histoire 
     
     
  Le prieuré de Contre dépendait de l'abbaye (cistercienne) de Beaupré, [dans l’Oise et dont les armes étaient « d’argent à la fasce de gueules »].

Des découvertes de vases, de sarcophages ont été indiquées comme ayant appartenu à un établissement des Templiers.

[Déjà citée en 1150,] la seigneurie de Contre a appartenu au comté de Clermont ainsi qu'à la châtellenie de Conty.

Plusieurs fiefs se partageaient Contre parmi lesquels ceux de Groseillers, de Nouvelieu, de la Grande-Salle.
[Sources : site Internet de la commune de Contre. Entre crochets : notes du rédacteur]


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Origine du nom 
     
     
  L’orthographe du nom de la commune n’a pas changé depuis au moins trois siècles.

Contre a pu marquer une opposition mais a aussi pu exprimer que le village était situé « près de » ou bien « en face de, vis-à-vis » d’un village, plus important par exemple.

Mais « contre » peut aussi être une déformation de « comte » comme c’est le cas de certains patronymes commençant par « contr… »

Ce ne sont que supputations, l’origine réelle du nom de la commune étant particulièrement obscure.

Toutes les suggestions sont les bienvenues.




 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Lieux de culte 
     
     
  L’église de Contre, dédiée à saint Cyr et sainte Julitte, a été édifiée pour partie au XIVe siècle, et pour partie au XVe ou XVIe siècle en style gothique flamboyant. Le clocher a été remaniée au XIXe siècle.

L’église de Contre fait partie de la paroisse Saint-Antoine des Monts et Vallées, diocèse d’Amiens. La maison paroissiale est située rue Guy de Ségonzac, à Conty.

En 304, le juge Alexandre, qui vivait à Tarse, aimait à condamner les chrétiens. Cyr avait à peine cinq ans lorsqu'il se faufila dans le tribunal en criant : "Moi aussi, je suis chrétien." Il courait dans les salles du tribunal et il fut difficile de le rattraper. Devant les exclamations de l'enfant, le juge Alexandre lui fracassa la tête contre un mur. Julitte, ou Julienne, la mère de Cyr, fut également martyrisée, brûlée vive. Le culte de saints Cyr et Julitte se répandit en Gaule, surtout près de Nevers et de Versailles : 42 localités portent le nom de l’enfant. (Sources : Nominis)


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Description Géographique 
     
     
  Qu’on se le dise : il ne faut pas confondre la commune de Contre, dans la Somme, avec celle de Contré, en Charente-Maritime, dont le « e » porte, vous l’avez remarqué, un accent aigu, ni avec les communes de Contres, avec un « s » final, dans le Cher et le Loir-et-Cher.

Entre Conty et Frémontiers, la commune de Contre est située au sud du département de la Somme, dans une vaste zone de marais et de ballastières alimentée par les rivières Evoissons, la Selle et, au sud-est, les Parquets qui se jette dans l’Evoissons et sépare la commune de Contre de celle de Fleury.

Canton de Conty, arrondissement d’Amiens, département de la Somme.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Divers 
     
     
  GENTILé
Les habitants de Contré, en Charente-Maritime, sont les Contrésiens et les Contrésiennes ; ceux de Contres, dans le Cher, sont les Contrais et les Contraises ; ceux de Contres, dans le Loir-et-Cher, sont les Controis et les Controises.

Les habitants de Contre, dans la Somme, n’ont officiellement pas de gentilé … officiellement !

POPULATION
En 1800 : 295 habitants
En 1836 : 333 habitants
En 1901 : 176 habitants
En 1962 : 107 habitants
En 1968 : 97 habitants
En 1975 : 72 habitants
En 1982 : 76 habitants
En 1990 : 73 habitants
En 1999 : 91 habitants
En 2008 : 122 habitants (belle progression !)


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Rédacteur 
     
     
  Rémy LEMARCHAND

BONJOUR !
Merci de votre visite.

A part huit ou neuf villages avec lesquels j'ai une relation particulière, j'ai choisi de présenter des villages à l'histoire souvent chargée d'oubli et aux noms un tantinet insolites ou cocasses.

Le plus souvent, faute de littérature les concernant, hélas ! la présentation en est incomplète. Que l'on veuille bien m'en excuser. L'objectif n'est d'ailleurs pas d'être exhaustif, mais, plus modestement, de faire vivre ces villages. Vous pouvez m'y aider en m'adressant vos suggestions, remarques, infos en utilisant la boîte de dialogue ci-dessous. Pour me transmettre des photos, je vous indiquerai mon adresse électronique sur demande via cette boîte de dialogue. MERCI d'avance de vos contributions.

Merci de votre visite et bons voyages quelque part en France !

Rémy LEMARCHAND gère aussi les localités suivantes :
Cierges - Soupir - Gland - Chapeau - Duranus - Elan - Autruche - FAUX - Doux - Seuil - Son - Pauvres - Longueville Sur Aube - Mery Sur Seine - Etrelles Sur Aube - Avon La Peze - Lentilles - Salon - Poivres - Deux Verges - Painblanc - Angoisse - Chateauvieux Les Fosses - Hommes - Chatte - Choux - Verges - Crottes En Pithiverais - Sos - Nicole - Sezanne - Gaye - Trecon - Pleurs - Anglure - Granges Sur Aube - Reveillon - Riche - Poil - Avoine - Bizou - La Chapelle Montligeon - Le Cercueil - Remy - Boulot - Fille Sur Sarthe - La Tombe - Contre - Folies - Y - Gorges - Vouille - La Villedieu Du Clain - Verrue - Folles - Mercy - Gland - Vaureal 


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 

  Administratif  
  .
   
 
Auteur de la fiche "Contre" : Rémy LEMARCHAND
Contact : Poser une question ou faire un commentaire sur Contre

Votre prénom et nom
Votre email
Commentaire/Question
CAPTCHA Image
Refresh Image

 


Contre
  RechercheContactAide  
    Quelque part en France 2002-2008  
 


France > Picardie > Somme > Contre (80160)
Superficie (hectares)    9,7 km² 
Altitude (en mètres)    80 mètres environ