Quelque part en France - L’encyclopédie interactive des villes et villages de France

Ce site constitue l’encyclopédie interactive des villes et villages de France. Son principe est d’offrir le visage de la France dessiné par ses habitants eux-męmes.Son fonctionnement est donc double.Quelque part en France permet d’informer.Quelque part en France permet de s’informer.


 


Gland
  RechercheContactAide  
       
      Informations manquantes ?  
      Envoyez vos textes au webmaster  




 
 Actualité 
     
voir les photos     
  Mises à jour de cette présentation :
20/02/09 : rubrique "Tourisme" et photos
18/04/09 : "Histoire"
02/07/09 : "Personnages célèbres"

VISITEURS VIRTUELS en 2009
Le propos n’est pas, ici, d’établir un palmarès des localités les plus visitées mais, seulement, de donner aux visiteurs internautes une petite idée de l’intérêt porté par les internautes aux localités présentées.
En attendant de vous communiquer, dès le début 2010, le nombre de visiteurs virtuels pour chacune de ces localités voici le « classement 2009» des communes les plus visitées parmi les 55 présentées, avec le rappel du classement au 31 décembre 2008.
- Méry-sur-Seine : 1
- Sézanne : 2
- Fillé-sur-Sarthe : 11
- Deux-Verges : 10
- Anglure : 3
- La Chapelle-Montligeon : 4
- Gland (Aisne) : 7
- La Tombe : 23
- Homme : 37
- Chatte : 8
- Réveillon : 6


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Tourisme 
Gland : un balcon axonien sur la vallée de la Marne
     
     
  En pays d’Omois, l’un des "six pays de l’Aisne", partant du plateau de Champillon, la commune de Gland dévale le vignoble des côteaux pour aller flâner sur la rive droite de la rivière Marne.

C’est de la table d’orientation du Clotet, très bien aménagée, presqu’en haut de la rue de Champillon, que l’on a la plus belle vue sur la vallée de la Marne et le vignoble.

En montant cette côte, à gauche au premier croisement, remarquer la croix de chemin massive. Il est peu probable que ce soit sa place d’origine. Cette croix ne proviendrait-elle pas d’un édifice … de l’ancienne église, par exemple ?

La fontaine, en face de la mairie, a été construite en 1900.

A proximité du lavoir, remarquer la source couverte joliment fleurie.

Le circuit de randonnée « Fables et Champagne », au départ de l’office de tourisme de Château-Thierry, passe par Gland.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Histoire 
     
     
  Après avoir fait partie du district de Château-Thierry en 1793, Gland a fait partie de l’arrondissement de Château-Thierry en 1801 avant d’être rattaché, en même temps que Château-Thierry, à celui de Soissons en 1926 pour enfin revenir à celui de Château-Thierry en 1942. Oui, je sais, tout cela est peut-être un peu confus …

Aujourd’hui, la commune de Gland, dans l’arrondissement et le canton de Château-Thierry, fait partie de la communauté de communes de la Région de Château-Thierry.

Gland s’est trouvé sur le site de la première bataille de la Marne, en septembre 1914, qui vit la dernière épopée de la cavalerie française.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Origine du nom 
     
     
  La France a deux Gland ... Deux villages qui portent le nom de "Gland" ! L'un est situé dans l'Yonne, à l'est de Tonnerre, et l'autre est ici, à l'est de Château-Thierrry, sur le flanc nord de la vallée de la Marne.
Mais il y a aussi, en France, de très nombreux lieux-dits qui portent le nom de Gland, au singulier ou au pluriel.

Il serait assez tentant de rapprocher le nom de ces villages et lieux-dits du gland du chêne, « glans, glandis », arbre probablement très répandu sur chacun de ces sites. Ce serait trop simple !

En effet, au XIIIe siècle, Gland, dans l’Aisne, est mentionné sous la forme « Glana ». Or, « glana », « glen », signifie tout simplement vallée.

C’est ainsi que Gland est aussi le nom de la rivière qui arrose la ville d’Hirson, dans le nord du département de l’Aisne, et dont la chute est assez imposante.

Où est situé le village de Gland en Suisse, à l’ouest du lac Léman, au nord de Nyon ? Dans une vallée !

Par conséquent, Gland serait plus le « village de la vallée » que le « village des glands du chêne ».

Ainsi donc, il n’est pas du tout certain que l’étymologie qui semble la plus logique soit la bonne.




 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Lieux de culte 
     
     
  Initialement située sur la gauche de la rue d’En Bas en descendant, juste avant le cimetière, et empiétant peut-être un peu dessus, l’église romane de Gland a été totalement détruite pendant la Première Guerre mondiale. Une nouvelle église, consacrée le 22 janvier 1931, a été construite rue de Champillon. Selon une carte postale d’époque, le porche en plein cintre de l’ancienne église, du plus pur style roman, était assez ouvragé. Son clocher en bâtière ressemblait à ceux que l’on voit encore dans les villages alentours.

Pour les amateurs : huit photographies et un plan de l'ancienne église de Gland sont présentées dans le livre de E. Moreau Nelaton "Arrondissement de Château Thierry - Tome II", "Les Eglises de chez nous" pages 307 à 316

L’église, placée sous le patronage de saint Rémy (ou Remi) fait partie de la paroisse Saint-Crépin-les-Vignes, diocèse de Soissons.

La croix de cimetière, érigée en 1895, est un don de Mademoiselle Rose-Amable d’Amblemont. Amable, Aimable ?

A l’intersection de la rue de Château-Thierry et de la rue du Carrefour, remarquer une petite statue placée dans une niche, à droite quand on regarde la croix de bois.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Description Géographique 
     
     
  Dans l’Aisne, à quelques kilomètres seulement à l’est de Château-Thierry, sur la rive droite de la vallée de la rivière Marne et sur le plateau boisé qui la surplombe, la commune de Gland a une forme singulière avec ses limites est et ouest presque rectilignes, formant comme un coin qui viendrait séparer les communes de Mont-Saint-Père et de Brasles.

 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Personnages célčbres 
     
     
  Gérard SONNETTE
Modeste et très discret, Gérard Sonnette n'est pas célèbre. Et pourtant, après un minutieux travail de recherche de dix ans, il a écrit un livre qui retrace l'histoire de Gland de 1668 à nos jours.
Agé de 80 ans, il a remis un exemplaire de son ouvrage à Gérard Pelamatti à la fin du mois de juin 2009.
Il n'existe actuellement que 9 exemplaires de cet ouvrage dont un aux archives de la mairie, un autre à la Société achéologique et historique de Château-Thierry, et un troisième à la bibliothèque de la commune.

Amédée HACHETTE, né à Paris le 25 juin 1811, est décédé à Gland le 9 décembre 1966. Après avoir fait ses études d’ingénieur à l’Ecole polytechnique créée, notamment, par son père, et dont il sort en 1831, il devient inspecteur général des Ponts et Chaussées.

Hilaire LEMOYNE décédé à Gland le 24 mai 1852 à l’âge de 82 ans, n’est certes pas célèbre mais la commune de Gland, dont il fut le maire, lui rend néanmoins, sur sa pierre tombale, un réel hommage. Hilaire Lemoyne était colonel de gendarmerie, Officier de la Légion d’Honneur et Chevalier de Saint-Louis.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Fętes et manifestations 
     
     
  * Fête patronale le 3ème dimanche de mai
* Brocante en septembre
* Concours de belote en février et novembre
* Loto en février et novembre


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Divers 
     
     
  GENTILé
Non, les habitants des villages nommé GLAND ne sont pas des « Glandeurs » !

Si les habitants de la ville de Gland, en Suisse, s’appellent les Glandois, et ceux du village de Gland, dans l’Yonne, les Glandinois et les Glandinoises, ceux du village de Gland, dans l’Aisne, s’appellent tout simplement les "Glamois" et "Glamoises ... Tiens ! le "n" s’est changé en "m" ...

POPULATION
En 1793 : 422 habitants
En 1800 : 443 habitants
En 1921 : 240 habitants
En 1962 : 312 habitants
En 1968 : 316 habitants
En 1975 : 365 habitants
En 1982 : 467 habitants
En 1990 : 503 habitants
En 1999 : 452 habitants

COMMERCE
Il y avait, autrefois, quelques commerces à Gland, notamment en haut de la rue d’En-Bas, face à la place du village, « La Société Rémoise de … », une sorte de « magasin à tout » où l’on trouvait des produits très variés : vins, café, liqueurs, mercerie, grain ... En 2007, il ne restait plus qu’une boulangerie-pâtisserie, rue de Château-Thierry, désormais fermée.



 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Rédacteur 
     
     
  RĂ©my LEMARCHAND

BONJOUR !
Merci de votre visite.

A part huit ou neuf villages avec lesquels j'ai une relation particulière, j'ai choisi de présenter des villages à l'histoire souvent chargée d'oubli et aux noms un tantinet insolites ou cocasses.

Le plus souvent, faute de littérature les concernant, hélas ! la présentation en est incomplète. Que l'on veuille bien m'en excuser. L'objectif n'est d'ailleurs pas d'être exhaustif, mais, plus modestement, de faire vivre ces villages. Vous pouvez m'y aider en m'adressant vos suggestions, remarques, infos en utilisant la boîte de dialogue ci-dessous. Pour me transmettre des photos, je vous indiquerai mon adresse électronique sur demande via cette boîte de dialogue. MERCI d'avance de vos contributions.

Merci de votre visite et bons voyages quelque part en France !

RĂ©my LEMARCHAND gčre aussi les localités suivantes :
Cierges - Soupir - Gland - Chapeau - Duranus - Elan - Autruche - FAUX - Son - Doux - Seuil - Pauvres - Longueville Sur Aube - Mery Sur Seine - Etrelles Sur Aube - Avon La Peze - Lentilles - Poivres - Salon - Deux Verges - Painblanc - Angoisse - Chateauvieux Les Fosses - Hommes - Chatte - Choux - Verges - Crottes En Pithiverais - Sos - Nicole - Sezanne - Gaye - Trecon - Pleurs - Granges Sur Aube - Anglure - Reveillon - Riche - Poil - Avoine - Bizou - La Chapelle Montligeon - Le Cercueil - Remy - Boulot - Fille Sur Sarthe - La Tombe - Contre - Folies - Y - Gorges - Vouille - La Villedieu Du Clain - Verrue - Folles - Mercy - Gland - Vaureal 


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 

  Education  
  Nombre d'Ă©coles primaires : L'école de Gland a fermé ses portes en 2005.
   
 

  Administratif  
  -
   
 
Auteur de la fiche "Gland" : RĂ©my LEMARCHAND
Contact : Poser une question ou faire un commentaire sur Gland

Votre prénom et nom
Votre email
Commentaire/Question
CAPTCHA Image
Refresh Image

 


Gland
  RechercheContactAide  
    Quelque part en France 2002-2008  
 


France > Picardie > Aisne > Gland (02400)
Altitude (en mètres)    de 62 à 218 mètres (84 mètres à l’église) 
Nom des habitants    Glamois & Glamoises 
Nombre d'Ă©coles primaires    L'école de Gland a fermé ses portes en 2005.