Quelque part en France - L’encyclopédie interactive des villes et villages de France

Ce site constitue l’encyclopédie interactive des villes et villages de France. Son principe est d’offrir le visage de la France dessiné par ses habitants eux-mêmes.Son fonctionnement est donc double.Quelque part en France permet d’informer.Quelque part en France permet de s’informer.


 


Poivres
  RechercheContactAide  
       
      Informations manquantes ?  
      Envoyez vos textes au webmaster  




 
 Actualité 
     
voir les photos     
  MISES A JOUR
27/07/08 : rubrique "Géographie" et photos
09/07/10 : "Actualité"
24/12/11 : "Actualiyé" et "Divers"

PIPERIENS & PIPERIENNES
Sans en avoir l'air, le nombre de Pipériens et de Pipériennes (habitants de Poivres) progresse régulièrement. Des maisons neuves accueillent des enfants du pays qui reviennent au nid.

2010, ANNEE JACQUAIRE
La saint Jacques se célèbre chaque année le 25 juillet. Lorsque le 25 juillet coïncide avec un dimanche, l'année est dite "jacquaire". Et c'est le ca en 2010. Ainsi, cette année est une année un peu remarquable pour la paroisse puisque Poivres se situe sur l'un des chemins de Compostelle.
Ce sera le cas, de nouveau en 2021. En fait, cela se produit tous les 11, 6, 5 et 6 ans.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Tourisme 
Une douce oasis pipérienne dans l'immense plaine de Champagne
     
     
  Eglise des 12e, 13e et 15e siècles (Monument Historique)

Croix de cimetière, du XVIe siècle (Monument Historique)

L'actuelle mairie, rénovée à l'identique en 2005, constitue un fidèle souvenir du passé.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Histoire 
     
     
  En 1790, la paroisse de Poivres a absorbé la paroisse de Sainte-Suzanne pour devenir la commune de Poivres-Sainte-Suzanne et ne plus s’appeler que Poivres depuis 1801.

Le dictionnaire de la Champagne méridionale, de Roserot, signale l'existence d'une école à Poivres : "C'est une petite maison couverte de paille que les dicts-habitants ont fait bâtir de leurs deniers pour y loger le maître d'école et y recorder des enfants" (sic). En 1854 l'école menaçait ruine.

Reconstruite en 1903, l'école était initialement prévue pour accueillir 45 élèves. Elle a, depuis, été restaurée à l'identique.

- - - - - -
Lors de la Bataille de la Marne, les troupes allemandes avancent jusqu'à Poivres et la dépassent pour atteindre Mailly dans les premiers jours de septembre 1914.

Poivres a beaucoup souffert des bombardements du camp militaire, tout proche, de Mailly.

COUTUMES :
En 1860, lors des mariages, un gâteau était offert au marguillier (Laïc, chargé de l'entretien de l'église, nommé par l'évêque et membre du conseil de fabrique) qui le vendait au profit de la fabrique (ancienne dénomination de l'instance de gestion de la paroisse).
- - - - - - - - -
Tous les ans, les marguilliers faisaient la quête du chanvre au profit des cordes pour sonner les cloches.
- - - - - - - - -
Après la messe des Rogations (prières et processions précédant l'Ascension, destinées à attirer la bénédiction divine sur les troupeaux et les récoltes) on allait chanter le Miserere au pied de la croix de Gruat. L'impasse des Processions, qui part de l'église, en garde le souvenir.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Origine du nom 
     
     
  Quoi qu'en disent quelques plaisantins, les habitants de Poivres ne sont pas des "Poivrots" mais bien des "Pipériens" et des "Pipériennes". C'est logique puisque l'étymologie de poivre, celui de nos tables, est, je cite, "du latin piper, mot d'origine orientale, correspondant au grec paperi et au sanscrit pipal".

C'est ainsi que, tout logiquement, le village de POIVRES s'est successivement appelé : Piper en 1209, Pipertum en 1227, Poivres en 1312, Poivre (sans S) en 1790, Poivre-Sainte-Suzanne en 1790 puis PoivreS depuis 1801.

Mais le village de Poivres a-t-il vraiment une relation avec cette épice d'origine orientale, fruit du poivrier ? N'oublions pas en effet, n'en déplaise aux Pipériens et Pipériennes, que "poivre" a aussi, jusqu'au XVIIIe siècle, désigné une personne ivre ainsi qu'une personne atteinte de la syphilis ... Eh, oui ! Alors ?


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Lieux de culte 
     
     
  L'église, dédiée à saint Antoine, ornée de coquilles Saint-Jacques au-dessus de chacune des portes latérales, est encore, aujourd'hui, une étape des pèlerins en route vers Compostelle.

La clé de voûte d'un vitrail, à l'extérieur du côté Nord, à l'angle du choeur et de la nef, porte la date d'une importante restauration de l'édifice, en 1898.

Remarquer également, sur l'ensemble des murs de la nef, y compris de part et d'autre du portail principal, les marques d'anciennes portes.

L’église saint Antoine fait partie de la paroisse de Mailly-le-Camp, diocèse de Troyes

CHAPELLE SAINTE-AGATHE
Quittant Poivres par la route départementale 137b pour rejoindre Mailly-le-Camp, vous passez devant la ferme de Mothé avant d'être surpris par un monticule de terre, juste avant le premier chemin qui descend sur la droite, vers le ru Saint-Antoine. C'est ici que s'élevait autrefois une chapelle dédiée à sainte Agathe.

Malheureusement, je ne dispose ni de photos ni de commentaires concernant cette chapelle. Toutes les informations sont donc les bienvenues. Merci d'avance.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Description Géographique 
     
     
  A l'extrême nord-est du département de l'Aube, un peu à l'est de la route nationale 77, Troyes-Châlons en Champagne, au sud de la route nationale 4, Paris-Nancy, POIVRES est la commune la plus étendue du canton avec une superficie de 4 251 hectares ! Mais l'emprise du camp militaire de Mailly sur son territoire, depuis 1900, la prive de 2 888 hectares. Sa superficie "résiduelle" n'est donc plus que de 1 363 hectares.

Le village était arrosé par le ru Saint-Antoine, affluent de La Lhuitrelle, sensé prendre sa source à un kilomètre à l'est de la commune, dans la pittoresque contrée des Noues. Mais, quand on dit que le ru Saint-Antoine arrose le village, c'est beaucoup dire ! Depuis quelques années il a la très fâcheuse habitude d'être à sec une grande partie de l’année. Il n'aura bientôt plus de ru que le nom, hélas ...

La région compte de nombreuses sources, dont celles de la Somme, la Soude, la Coole, le Puits et la Lhuitrelle. Comme nous l'avons dit, certaines sont quasiment taries. Il y aurait, sous la commune, un vaste réservoir ou étang souterrain dont on entend(r)ait, dit-on, les cascades et les clapotements, à certaines époques de l'année, en collant tout simplement son oreille sur le sol ...

Poivres a été desservi par une simple halte par la ligne de chemins de fer Sézanne-Vitry le François. Il y a belle lurette que le service a été supprimé !


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Personnages célèbres 
     
     
  Le vicomte Gilles-Joseph-Marie de Sainte-Suzanne, né le 7 mars 1760 au Mothé, grande ferme à l’ouest de Poivres, s’est brillamment illustré comme général de brigade. Nommé sénateur par Napoléon Ier le 1er floréal de l’an X, il devient, en 1814, Pair de France, chevalier de Saint-Louis. En 1819, il publie un ouvrage sur les places fortes.

 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Fêtes et manifestations 
     
     
  La fête patronale du village, avant 1897 , avait lieu le premier dimanche après le 17 janvier, fête de Saint-Antoine. Mais, pour des raisons climatiques évidentes, elle a été déplacée au deuxième dimanche de septembre.

 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Divers 
     
     
  POPULATION
En 1794 : 568 habitants
En 1806 : 482 habitants
En 1820 : 454 habitants
En 1968 : 194 habitants
En 1975 : 183 habitants
En 1982 : 182 habitants
En 1990 : 185 habitants
En 1999 : 155 habitants
En 2011 : 165 habitants


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Rédacteur 
     
     
  Rémy LEMARCHAND

BONJOUR !
Merci de votre visite.

A part huit ou neuf villages avec lesquels j'ai une relation particulière, j'ai choisi de présenter des villages à l'histoire souvent chargée d'oubli et aux noms un tantinet insolites ou cocasses.

Le plus souvent, faute de littérature les concernant, hélas ! la présentation en est incomplète. Que l'on veuille bien m'en excuser. L'objectif n'est d'ailleurs pas d'être exhaustif, mais, plus modestement, de faire vivre ces villages. Vous pouvez m'y aider en m'adressant vos suggestions, remarques, infos en utilisant la boîte de dialogue ci-dessous. Pour me transmettre des photos, je vous indiquerai mon adresse électronique sur demande via cette boîte de dialogue. MERCI d'avance de vos contributions.

Merci de votre visite et bons voyages quelque part en France !

Rémy LEMARCHAND gère aussi les localités suivantes :
Cierges - Soupir - Gland - Chapeau - Duranus - Elan - Autruche - FAUX - Son - Doux - Seuil - Pauvres - Longueville Sur Aube - Mery Sur Seine - Etrelles Sur Aube - Avon La Peze - Lentilles - Poivres - Salon - Deux Verges - Painblanc - Angoisse - Chateauvieux Les Fosses - Hommes - Chatte - Choux - Verges - Crottes En Pithiverais - Sos - Nicole - Sezanne - Gaye - Trecon - Pleurs - Granges Sur Aube - Anglure - Reveillon - Riche - Poil - Avoine - Bizou - La Chapelle Montligeon - Le Cercueil - Remy - Boulot - Fille Sur Sarthe - La Tombe - Contre - Folies - Y - Gorges - Vouille - La Villedieu Du Clain - Verrue - Folles - Mercy - Gland - Vaureal 


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 

  Education  
  Nombre d'écoles primaires : L'école primaire du village a fermé en 1992.
   
 

  Administratif  
  Conseillers municipaux
(ordre alphabétique)
- Bugeaut Joël
- Chevallot Maurice
- Fremaux Alain
- Garcia Michel
- Hemard Gabriel
- Laby Angélique
- Neuhauser Sophie
- Person Maud
- Person Sébastien
- Rollet Philippe
   
 
Auteur de la fiche "Poivres" : Rémy LEMARCHAND
Contact : Poser une question ou faire un commentaire sur Poivres

Votre prénom et nom
Votre email
Commentaire/Question
CAPTCHA Image
Refresh Image

 


Poivres
  RechercheContactAide  
    Quelque part en France 2002-2008  
 


France > Champagne-Ardenne > Aube > Poivres (10700)
Nb d'habitants    165 (2011)
Superficie (hectares)    42,51 Km² 
Altitude (en mètres)    de 120 à 228 
Nom des habitants    Pipériens & Pipériennes 
Nombre d'écoles primaires    L'école primaire du village a fermé en 1992.