Quelque part en France - L’encyclopédie interactive des villes et villages de France

Ce site constitue l’encyclopédie interactive des villes et villages de France. Son principe est d’offrir le visage de la France dessiné par ses habitants eux-mêmes.Son fonctionnement est donc double.Quelque part en France permet d’informer.Quelque part en France permet de s’informer.


 


La Villedieu Du Clain
  RechercheContactAide  
       
      Informations manquantes ?  
      Envoyez vos textes au webmaster  




 
 Actualité 
     
voir les photos     
  MISES A JOUR de ce site
29/07/0 : Photos
15/07/11 : "Divers"
03/07/12 : "Divers" & "Origine du nom"




 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Tourisme 
Entre Poitiers et Gençay, dans la douceur poitevine ...
     
     
  Eglise (voir rubrique "Culte")
Château Gaillard (commanderie du XVIIe siècle), actuellement domaine privé.
Logis des Cartes (XIXe siècle).

La Villedieu-du-Clain, village viennois, a beaucoup changé ces dernières décennies, notamment son coeur historique : la place, la mairie, l'ancienne école, l'église ... ainsi que les nouveaux quartiers. Etape sur la route Poitiers-Gençay, la Villedieu-du-Clain mérite une halte pour y flâner à pied.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Histoire 
     
     
  L'une des premières commanderies de l'Ordre de Malte en France a été établie à La Villedieu-les-Poêles, dans la Manche, vers 1130. Celle de La Villedieu-du-Clain est un peu plus récente (fin XIIe siècle).

Le CHATEAU GAILLARD, vestige de cette commanderie de l'Ordre de Malte, est une des fiertés de La Villedieu-du-Clain. Son pigeonnier, construit au XVIIe siècle, est d'ailleurs inscrit aux Monuments Historiques par arrêté du 8 juillet 1988. Le Château Gaillard est maintenant une propriété des Religieuses de Notre-Dame.

Entre 1820 et 1910, La Villedieu a été la plus petite commune du département de la Vienne.

Depuis 1960, profitant du développement considérable de Poitiers, la commune connaît un essor spectaculaire. Tout le quartier situé à l'est de la rue des Ecoles, et dont les rues portes des noms champêtres, n'existait pas avant 1980 !

Une carte postale, non datée mais probablement très ancienne (antérieure à 1930), montre la GARE et le CHEMIN DE FER de La Villedieu : une seule voie plus une voie de dégagement juste devant la gare. Pour avoir été Villedieusois quelques années vers 1955, il me semble bien qu'à cette époque déjà il n'y avait plus de trace de ce chemin de fer. Tout juste peut-on penser que le chemin des Ecoles, rectiligne et construit en talus a pu être le lieu de passage de cette ligne de chemin de fer ... Le Dictionnaire Larousse en six volumes de 1928 stipule que le bourg de La Villedieu est desservi par les "Tramways de la Vienne" (sic). Il y a donc bien eu un chemin de fer à La Villedieu. Toutes les informations à ce sujet sont les bienvenues (utiliser la boîte de dialogue en bas de cette fiche - MERCI)
- - - - - - - - - - -
Les actes d'état civil des XVII et XVIIIe siècles indiquent que certains Villedieusois étaient tisserands, peigneurs ...
- - - - - - - - - - -
Jusque vers 1950 il y avait un forgeron maréchal-ferrand, Monsieur Olivet, sur la place du village (côté gauche en regardant la mairie). Sa forge était très impressionante et témoignait que son activité avait dû être assez importante.

Dans les années 1960, il y avait trois magasins d'alimentation, tous situés dans la rue principale. La succursale de l'Etoile (une coopérative dont la gérance était assurée par Mme Rault) était située côté presbytère, en face de la bourrellerie Ravanier, à côté de la cordonnerie. Un magasin indépendant, tenue par M. & Mme Lemarchand, était situé à l'emplacement de l'actuelle "Coop", à côté du salon de coiffure Debiais et en face de l'une des deux boulangeries du bourg. Un autre magasin indépendant était situé tout près de la place, à côté de la boucherie-charcuterie et du garage automobile.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Origine du nom 
     
     
  Initialement "Villa Dei", La Villedieu est la "Ville de Dieu".

Le bourg de La Villedieu, après s'être appelé Lavilledieu (en un seul mot) jusqu'en 1794, La Ville-Dieu jusqu'en 1801, ne s’est appelé La Villedieu-DU-CLAIN que le 5 mars 1961 (J.O. du 04/03/61). Le Clain est, bien sûr, la rivière qui coule à quelques kilomètres de là. Clain vient de "glen" : vallée avec ruisseau.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Lieux de culte 
     
     
  L'église Saint-Jean-Baptiste, de style roman, date du XIIe siècle mais elle a été beaucoup remaniée au fur et à mesure des divers avatars qu'elle a connus au fil des siècles. Aujourd'hui, c'est un ensemble assez hétéroclite et curieux de colonnettes, de nervures et de bandes ornementales. Si vous entrez par la porte latérale, côté place, vous aurez la surprise de voir une pierre avec une colonnette incluse dans le mur, environ deux mètres à gauche de la porte, à quelque trois mètres de haut. Cet élément provient de l’intérieur d’une ancienne église. Curieux !

A une seule nef assez basse, sans abside ni clocher, l'ensemble a une allure assez trapue. La destruction des maisons alentour et plus particulièrement du bureau de poste qui la jouxtait autrefois au sud (côté Gençay) a permis de mettre en valeur l'édifice et son très curieux clocheton.
Classée aux Monuments Historiques par arrêté du 13 décembre 1907, l'église Saint-Jean-Baptiste présente, à la corniche, des sculptures d'aigle, de joueur de viole, de chouette, d'oiseau à tête humaine et ... un boeuf jouant de la flûte !

Elle conserve en outre un buste-reliquaire de 70 cm de haut, en bois polychrome du XVIIe siècle, représentant l’évêque Saint Remi, classé le 11 juin 1908 par les Monuments historiques au titre d’objet.

Les trois cloches de l’église, Jeanne, France et Victoire, ont été baptisées le 16 septembre 1925 (ou 1928 ?)

Cette église mérite assurément une visite.

Les croix de chemins et de cimetière ne sont pas à la hauteur de l’église. Alors qu’elles sont très ouvragées dans de nombreuses contrées de France, ce ne sont, ici, que de tristes parallélépipèdes de pierre ajustés les uns aux autres, parfois cerclés de fer pour éviter l’éclatement de la pierre.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Description Géographique 
     
     
  Chef-lieu de canton du département de la Vienne (département créé le 3 février 1790), La Villedieu-du-Clain est située une douzaine de kilomètres au sud de Poitiers, sur la route de Gençay.

Initialement, la vie de La Villedieu-du-Clain s'organisait essentiellement de part et d'autre de la route nationale 741 (route de Poitiers à Gençay), avec une rue parallèle de chaque côté (les actuelles rue des Venelles et rue de l'Eglise). Mais, depuis les années 1980 (environ), le village s'est très largement développé vers la campagne environnante à l'est et, notamment, jusqu'à la route de Gizay. Essor considérable !

Quittant La Villedieu vers Aslonnes, dans le bas du village il y avait encore, dans les années 1950 à 1980, des jardins tout le long du village. Ces jardins étaient irrigués par un minuscule ruisseau qui arrivait à un lavoir, au sud du village. A-t-il été comblé, a-t-il été asséché par les chaleurs des dernières années ? Ce ruisseau n'est plus qu'un souvenir et le lavoir aussi d’ailleurs.

Jusque vers les années 1980, environ, l’actuel Chemin des Ecoles était en fait un chemin de terre, après avoir été, probablement, le lieu de passage du chemin de fer. Ce chemin délimitait le bourg à l’est. Côté bourg, ce chemin, faisant un long talus, desservait une multitude de jardins. Côté champs, la pente offrait une aire de jeu aux enfants du village qui s’amusaient à la dévaler en spectaculaires cabrioles. Et après, vers l’est, là où se trouve le «nouveau La Villedieu» , il n’y avait des prairies puis, plus loin encore, des bois.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Personnages célèbres 
     
     
  D'assez nombreuses "familles à particule" ont vécu à La Villedieu-du-Clain mais, de là à dire qu'elles furent des célébrités ...

Marie Aglaé Beauvisage de Montégu a été président du canton de la Ville-Dieu sous le Second Empire.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Vie locale 
     
     
  Marché chaque mardi.

Dans les années 70 à 90, il y a eu jusqu'à trois épiceries, une boulangerie, une charcuterie, un coiffeur, un bourrelier ... dans le centre historique de La Villedieu, dans la rue principale. En 2010 : tout à disparu.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Associations 
     
     
  ** Si vous souhaitez présenter votre association en quelques lignes (buts, actualité ...) et une photo, prenez contact avec moi en utilisant la boîte de dialogue ci-dessous ou mes coordonnées Internet infra. Merci.

 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Divers 
     
     
  POPULATION :
En 1794 : 230 habitants
En 1866 : 450 habitants
En 1925 : 460 habitants
En 1962 : 440 habitants
En 1968 : 537 habitants
En 1975 : 831 habitants
En 1982 : 1091 habitants
En 1990 : 1356 habitants
En 1999 : 1327 habitants.
En 2005 : 1388 habitants
En 2008 : 1472 habitants

De 1675 à 1792 : 249 mariages ont été célébrés (2 par an en moyenne)
De 1677 à 1792 : 569 décès ont été enregistrés (5 par an en moyenne)

HABITAT :
En 1999, la commune compte 516 logements dont 96% de maisons individuelles. 74% des occupants de ces logements sont leurs propriétaires. 93% de ces logements sont des résidences principales.

MONUMENT AUX MORTS
Actuellement situé derrière l'ancienne école, non loin de La Poste, le Monument aux Morts était intialement implanté juste à l'angle du presbytère, au croisement de la rue principale et de la route d'Aslonnes, en face de l'ancienne gendarmerie.

BLASONNEMENT
De gueule à la croix d'argent.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Rédacteur 
     
     
  Rémy LEMARCHAND

BONJOUR !
Merci de votre visite.

A part huit ou neuf villages avec lesquels j'ai une relation particulière, j'ai choisi de présenter des villages à l'histoire souvent chargée d'oubli et aux noms un tantinet insolites ou cocasses.

Le plus souvent, faute de littérature les concernant, hélas ! la présentation en est incomplète. Que l'on veuille bien m'en excuser. L'objectif n'est d'ailleurs pas d'être exhaustif, mais, plus modestement, de faire vivre ces villages. Vous pouvez m'y aider en m'adressant vos suggestions, remarques, infos en utilisant la boîte de dialogue ci-dessous. Pour me transmettre des photos, je vous indiquerai mon adresse électronique sur demande via cette boîte de dialogue. MERCI d'avance de vos contributions.

Merci de votre visite et bons voyages quelque part en France !

Rémy LEMARCHAND gère aussi les localités suivantes :
Cierges - Soupir - Gland - Chapeau - Duranus - Elan - Autruche - FAUX - Son - Doux - Seuil - Pauvres - Mery Sur Seine - Etrelles Sur Aube - Longueville Sur Aube - Avon La Peze - Lentilles - Salon - Poivres - Deux Verges - Painblanc - Angoisse - Chateauvieux Les Fosses - Hommes - Chatte - Choux - Verges - Crottes En Pithiverais - Sos - Nicole - Sezanne - Gaye - Trecon - Pleurs - Anglure - Granges Sur Aube - Reveillon - Riche - Poil - Avoine - Bizou - La Chapelle Montligeon - Le Cercueil - Remy - Boulot - Fille Sur Sarthe - La Tombe - Contre - Folies - Y - Gorges - Vouille - La Villedieu Du Clain - Verrue - Folles - Mercy - Gland - Vaureal 


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 

  Education  
  Nombre de collèges : Les élèves de La Villedieu relèvent du collège de Gençay.
   
 

  Administratif  
  MAIRIE
Place de la Mairie
86340 LA VILLEDIEU-DU-CLAIN

Téléphone : 05 49 42 51 13
-
   
 
Auteur de la fiche "La Villedieu Du Clain" : Rémy LEMARCHAND
Contact : Poser une question ou faire un commentaire sur La Villedieu Du Clain

Votre prénom et nom
Votre email
Commentaire/Question
CAPTCHA Image
Refresh Image

 


La Villedieu Du Clain
  RechercheContactAide  
    Quelque part en France 2002-2008  
 


France > Poitou-Charentes > Vienne > La Villedieu Du Clain (86340)
Nb d'habitants    1388 (2005)
Superficie (hectares)    7,16 Km² 
Densité (h/km²)    194 (1999)
Altitude (en mètres)    de 119 à 145 
Nom des habitants    Villedieusois & Villedieusoises 
Jumelage    WACHTBERG (Allemagne, au sud de Bonn) depuis 1979
&
BERNAREGGIO (Italie, au nord-est de Milan) depuis le 16 avril 2005

Si le siège social de ces jumelages est à La Villedieu-du-Clain, c'est en fait le canton de La Villedieu qui est jumelé avec ces deux villes. 
Nombre de collèges    Les élèves de La Villedieu relèvent du collège de Gençay.