Quelque part en France - L’encyclopédie interactive des villes et villages de France

Ce site constitue l’encyclopédie interactive des villes et villages de France. Son principe est d’offrir le visage de la France dessiné par ses habitants eux-męmes.Son fonctionnement est donc double.Quelque part en France permet d’informer.Quelque part en France permet de s’informer.


 


Angoisse
  RechercheContactAide  
       
      Informations manquantes ?  
      Envoyez vos textes au webmaster  




 
 Actualité 
     
voir les photos     
  MISES A JOUR de cette présentation
08/12/08 : rubriques "Tourisme" & "Marchés"
09/11/10 : "Origine du nom"
12/11/10 : "Divers" (Population)



 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Tourisme 
Découvrez ... la poire d'Angoisse, en Dordogne
     
     
  A quelques kilomètres à l’est d’Angoisse, le château de Rouffiac, dont le logis date des XVe et XVIIe siècles, entièrement remanié à la fin du XIXe siècle, a été inscrit aux Monuments historiques ainsi que ses jardins et son étang par arrêté du 15 mars 2002. C’est actuellement une propriété privée.

Le château de Bouché (voir rubrique « Origine du nom »), à 1,5 km en direction de Dussac, surplombant la vallée de la Loue, est une ancienne préceptorie des Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem. Ce château porte les armes des Talleyrand de Périgord. Au XVIIIe siècle, on écrivait Boucher.

En bordure de la route de Rouffiac à Saint-Yriex-la-Perche se dresse le dolmen de la Pierre levée.

Le tilleul qui se dresse à proximité de l’église du village a été planté sous Sully. C’est l’origine du nom du restaurant du village tenu par Marie-Claude Chouly (voir rubrique « Vie locale »).

BASE DE LOISIRS DE ROUFIAC avec bungalows, plage de sable fin et téléski nautique.




 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Histoire 
     
     
  Ainsi qu’en atteste le camp romain du château de Merle ainsi que le poste de guet de la Grande Tour, le site d’Angoisse est habité depuis longtemps.

Angoisse a été une possession de l’ordre Hospitaliers de Jérusalem.

Après avoir fait partie, en 1793, du canton de Dussac, depuis 1801, Angoisse fait partie du canton de Lanouaille, arrondissement de Nontron.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Origine du nom 
     
     
  Au début du XVIIIe siècle ce village dordognais s’appelait déjà Angoisse. Depuis quand ?

Au XIIIe siècle, en occitan, Angoisse se dénomme Engoyssa.

L’angoisse, ce sentiment d’inquiétude intense, lié à une situation d’attente, de doute, de solitude qui fait pressentir des malheurs ou des souffrances graves devant lesquels ont se sent impuissant, et qui peut se traduire par des sensations de resserrement de la région épigastrique, une oppression respiratoire et cardiaque, des sueurs, des frissons ou au contraire une sensation de chaleur, serait à l’origine du nom du village. On dit en effet que les habitants des lieux étaient très angoissés par la proximité, au Moyen-Âge, d’une léproserie située à l’actuel lieu-dit l’Hôpital (ou l'Hépital), juste au nord d’Angoisse. On dit aussi que ce nom pourrait provenir de la grande crainte qu’inspiraient les seigneurs du Bouché qui n’hésitaient pas à détrousser les voyageurs et à les faire disparaître.

On le dit sans trop savoir. Quoi qu’il en soit, l’origine du nom d’Angoisse n’est pas formellement établie.

Il est à noter également que "angoisse" vient du latin "angustia" qui signifie "rétrécissement". Ce fameux "rétrécissement" de la gorge que l'on ressent lorsque l'on est angoissé ?

Par ailleurs, le mot le Bas-breton "ancou", ou "angou", signifie quant à lui "trépas, agonie, chagrin".

Bref, origine incertaine mais toutes hypothèses guère souriantes !

Par contre, comme on peut le lire à la rubrique « Divers » infra, le village a un lien direct avec la poire d’angoisse … le fruit, pas l’instrument de torture !


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Lieux de culte 
     
     
  Dans le diocèse de Périgueux & Sarlat, le village d’Angoisse fait partie de la paroisse de Saint-Eloi-les-Forges fondée le 19 décembre 1998. La fête de la paroisse a été fixée au 1er décembre.

Le centre paroissial, presbytère, est situé à Excideuil, 5 rue Jean Chavois.

Dédiée à saint Martin, l’église d’Angoisse, en granit, est un mélange de style roman et gothique


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Description Géographique 
     
     
  A l’extrême Nord du département de la Dordogne, la commune d’Angoisse se situe à une douzaine de kilomètres au sud de Saint-Yriex-la-Perche, en direction de Lanouaille, chef-lieu de canton.

Angoisse fait partie, depuis le 28 novembre 2002 de la « Communauté de communes du Pays de Lanouaille », officialisée le 12 mai 2003 et qui faisait suite à la « Communauté de communes Auvézère la Loue » créée le 12 décembre 2000.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Personnages célčbres 
     
     
  Edouard LEVé
Ecrivain, artiste et photographe né le 1er janvier 1965, Edouard Levé, marqué par la « souffrance du dédoublement », s’est donné la mort à Paris le 15 octobre 2005.
Peintre abstrait, il a dit avoir brûlé la quasi totalité de ses Ĺ“uvres avant de s’orienter vers la photographie (modèles en vêtements de ville sur les thèmes du rugby, de la pornographie …). C’est comme photographe qu’il a une relation avec la commune d’Angoisse où il a réalisé des photographies réunies dans un album.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Vie locale 
     
     
  Il n’y a plus que deux commerces à Angoisse : un restaurant-tabac, le Sully, ainsi qu’une boulangerie qui propose aussi un peu d’alimentation.

Marché fermier tous les dimanches matin en juillet et août.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Fętes et manifestations 
     
     
  Brocante en septembre

 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Divers 
     
     
  GENTILé
J’en devine qui s’esclaffent. Mais non, s’il vous plaît, les habitants d’Angoisse ne sont pas des Angoissés (pas tous), ce sont des Angoissais et des Angoissaises.

POPULATION
En 1793 : 1075 habitants
En 1800 : 840 habitants ! ! !
En 1906 : 1 396 habitants
En 1946 : 1 025 habitants
En 1962 : 787 habitants
En 1968 : 834 habitants
En 1975 : 721 habitants
En 1982 : 619 habitants
En 1990 : 559 habitants
En 1999 : 572 habitants
En 2006 : 583 habitants
En 2007 : 602 habitants

Les POIRES D’ANGOISSE
La poire d’Angoisse était un fruit local dur au goût très âpre, difficile à manger cru, qui pouvait, à la rigueur, se manger cuit ou bien servir à préparer du cidre, du poiré. Au XIIIe siècle, on parlait de la « péré d’Engoyssa », en occitan, pour évoquer quelque chose de particulièrement désagréable.

Plus tard, ce fruit « si redoutable » donna son nom à un instrument de torture encore plus redoutable, une sorte de bâillon en forme de poire, que l’on introduisait dans la bouche d’un supplicié et dont on augmentait le volume pour l’empêcher de crier afin que ses cris ne perturbent pas ses juges et bourreaux. Cette poire d’angoisse ne pouvait être enlevée qu’en utilisant une clé qui permettait de la refermer. Cette poire était également utilisée par les voleurs pour neutraliser leurs victimes en les empêchant d’appeler à l’aide.

Angoissant, n’est-ce pas ?


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Rédacteur 
     
     
  RĂ©my LEMARCHAND

BONJOUR !
Merci de votre visite.

A part huit ou neuf villages avec lesquels j'ai une relation particulière, j'ai choisi de présenter des villages à l'histoire souvent chargée d'oubli et aux noms un tantinet insolites ou cocasses.

Le plus souvent, faute de littérature les concernant, hélas ! la présentation en est incomplète. Que l'on veuille bien m'en excuser. L'objectif n'est d'ailleurs pas d'être exhaustif, mais, plus modestement, de faire vivre ces villages. Vous pouvez m'y aider en m'adressant vos suggestions, remarques, infos en utilisant la boîte de dialogue ci-dessous. Pour me transmettre des photos, je vous indiquerai mon adresse électronique sur demande via cette boîte de dialogue. MERCI d'avance de vos contributions.

Merci de votre visite et bons voyages quelque part en France !

RĂ©my LEMARCHAND gčre aussi les localités suivantes :
Cierges - Soupir - Gland - Chapeau - Duranus - Elan - Autruche - FAUX - Son - Doux - Seuil - Pauvres - Longueville Sur Aube - Mery Sur Seine - Etrelles Sur Aube - Avon La Peze - Lentilles - Poivres - Salon - Deux Verges - Painblanc - Angoisse - Chateauvieux Les Fosses - Hommes - Chatte - Choux - Verges - Crottes En Pithiverais - Sos - Nicole - Sezanne - Gaye - Trecon - Pleurs - Granges Sur Aube - Anglure - Reveillon - Riche - Poil - Avoine - Bizou - La Chapelle Montligeon - Le Cercueil - Remy - Boulot - Fille Sur Sarthe - La Tombe - Contre - Folies - Y - Gorges - Vouille - La Villedieu Du Clain - Verrue - Folles - Mercy - Gland - Vaureal 


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 

  Administratif  
  .
   
 
Auteur de la fiche "Angoisse" : RĂ©my LEMARCHAND
Contact : Poser une question ou faire un commentaire sur Angoisse

Votre prénom et nom
Votre email
Commentaire/Question
CAPTCHA Image
Refresh Image

 


Angoisse
  RechercheContactAide  
    Quelque part en France 2002-2008  
 


France > Aquitaine > Dordogne > Angoisse (24270)
Superficie (hectares)    23,29 Km² 
Altitude (en mètres)    239 à 364 mètres 
Nom des habitants    (voir rubrique "Divers")