Quelque part en France - L’encyclopédie interactive des villes et villages de France

Ce site constitue l’encyclopédie interactive des villes et villages de France. Son principe est d’offrir le visage de la France dessiné par ses habitants eux-męmes.Son fonctionnement est donc double.Quelque part en France permet d’informer.Quelque part en France permet de s’informer.


 


Verrue
  RechercheContactAide  
       
      Informations manquantes ?  
      Envoyez vos textes au webmaster  




 
 Actualité 
     
voir les photos     
  MISES A JOUR de ce site
05/10/08 : Photos
15/97/11 : "Divers" (population)


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Tourisme 
Verrue, un balcon sur la campagne poitevine
     
     
  A l’extrême sud du Pays loudunais, flirtant avec le Mirebalais, Verrue est l'un des plus beaux sites du nord du département de la Vienne. Ses maisons en cosse, pierre de pays, ont un charme simple mais tout à fait réel qui ne laisse pas indifférent.

Si les habitations autour de l’église sont très serrées le long de rue étroites, un peu plus loin, les espaces sont plus vastes et, finalement, le village est assez étendu. Au gré d’une promenade dans le village, le visiteur peut partir à la recherche des traces des anciens commerces, remarquer le four à pain dans la rue de l’Eglise et profiter, ici et là, de belles échappées sur la plaine environnante avec ses horizons presqu’à l’infini.

Alentours, des fermes s’éparpillent dans la plaine. Certaines sont encore habitées mais d’autres, désertées, tombent en ruines.

Au nord-est de Verrue, le château de Purnon, propriété privée, et ses communs ont été construits de 1771 à 1785 très probablement à l’emplacement d’un ancien château. La longue avenue aménagée en 1812, ainsi que les terrasses et communs donnent à ce château une allure particulièrement belle et inattendue. Malheureusement, on ne visite pas. La demeure est, en effet, toujours habitée par monsieur le marquis.

Le château de Purnon est classé aux Monuments historiques au titre, notamment, de ses communs, douves, cour, jardins, terrasse, grille, éolienne de 15 mètres de haut, réservoir, portail, clôture et de son moulin, dit Moulin-Bijard.

Dandesigny a aussi son château, moins connu, certes, mais qui témoigne aussi du passé local.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Histoire 
     
     
  Au XVe siècle, Verrue aurait été une place forte.

L’histoire de la commune de Verrue/Purnon est quelque peu complexe !

Au XVIIIe siècle, la carte de Cassini fait mention des hameaux de Verrue et de La Verrue : paroisse puis commune de Verrue.

La loi du 1er août 1849, recompose la commune en réunissant les trois anciennes paroisses de Verrue, Dandesigny (aussi dénommée parfois, à tort, Andesigny) et Ligners-Langoust(e).

En 1947, Purnon est rattaché à Verrue ! Mais, là, les sources ne sont pas claires : tantôt Purnon est indiqué comme ancien nom de Verrue, tantôt, Purnon est mentionné comme paroisse voisine de Verrue … il faudrait peut-être se mettre d’accord ! A ce sujet, vos informations m’intéressent (boîte de dialogue tout en bas de cette fiche. MERCI).

Toujours est-il qu’aujourd’hui Dandésigny est un hameau de la commune de Verrue tandis que Purnon est le nom d’un château toujours habité par un marquis.

Le hameau des Chauleries, au nord de la commune, a, lui aussi, une histoire quelque peu singulière. En effet, après avoir été érigé en paroisse, avec son église, ce hameau est désormais partagé entre les communes de Verrue et de la Garde avec une mairie annexe (ancienne mairie probablement) liée à la commune de la Garde.

Que de complications pour un village aujourd’hui si discret !


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Origine du nom 
     
     
  Il est très probable que Verrue , le nom actuel, ait été emprunté à deux lieux-dits de la commune mentionnés par Cassini au XVIIIe siècle. Pourquoi ces deux lieux-dits, très proches l’un de l’autre, s’appelaient-ils Verrue et La Verrue ?

« verruca », en latin, signifie éminence, excroissance, verrue. Cette origine du nom du village serait plausible au regard de sa situation géographique : sur une hauteur.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Lieux de culte 
     
     
  L’église de Verrue est dédiée à saint Hilaire. Son clocher carré, avec ses Ĺ“ils-de-bĹ“uf ronds, surmonté d’un dôme, a un cachet un peu particulier.

Le hameau de Dandesigny, anciennement paroisse à part entière, a conservé son église, dédiée à saint ABDON. Pas très commun, n’est-ce pas ?
De fait, « abdon » d’origine hébraïque, signifie « serviteur de Yahvé ». Abdon et Sennen, d’origine persane, ont été martyrisés à Rome vers l’an 250. Commémoré le 30 juillet.

Mais il y a aussi Saint ABDON, abbé de Fleury-sur-Loire de 988 à 1004, honoré le 13 novembre. Né à Orléans en 940, il étudia à l'abbaye bénédictine de Fleury-sur-Loire (devenue Saint-Benoît-sur-Loire au treizième siècle), à Reims puis à Paris, et devint en 988 abbé de Fleury-sur-Loire, théologien et chroniqueur. Il mourut en 1004 à La Réole, dans une émeute.

Le saint patron de cette église de Dandesigny est-il le martyr persan ou bien l’abbé de Fleury-sur-Loire ?

Il en est de même pour le hameau de Ligniers-Langouste, lui aussi ancienne paroisse à part entière, dont l’église a été placée sous le vocable de Saint Paul.

Ainsi, la paroisse de Verrue compte-t-elle, depuis 1849, trois églises !


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Description Géographique 
     
     
  Au nord-ouest du département de la Vienne, au sud de la forêt de Scévolles, traversée, sur son flanc ouest, par la route qui relie Poitiers à Loudun, Verrue, village juché sur son promontoire, est un bel exemple de ces villages simples et pleins de charme du Loudunais.

Outre Dandesigny et Purnon, la commune de Verrue comprend les hameaux ou lieux-dits de Brizay, les Hautes Chauleries qui tutoient l’un et l’autre les communes voisines, la Garde, Le Vivier et Les Cosses de Bie.

L’étymologie des Cosses de Bie est directement liée à la chaux, très présente dans toute la région. Il y a eu jusqu’à quatre chauleries, fours à chaux, jusqu’au début du XXe siècle, sur le territoire de la commune de Verrue ! L’une de ces chauleries a d’ailleurs été remarquée par les Monuments historiques.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Personnages célčbres 
     
     
  JEANNE D'ARC
Non, Jeanne d'Arc n'est pas native de Verrue mais elle aurait, dit-on, fait une étape à la forteresse de Dandésigny en allant de Chinon à Poitiers. Mais où Jeanne d'Arc n'a-t-elle pas posé un pied ?

Gilbert ROY
En donnant son nom à l’une de ses rues, la commune de Verrue rend hommage à Gilbert Roy qui en fut le maire de 1965 à 2001 et qui fut conseiller général de la Vienne de 1963 à 2001.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Divers 
     
     
  Gentilé :
Verrucois & Verrucoises

POPULATION
En 1794 : 526 habitants
En 1806 : 623 habitants
En 1866 : 1066 habitants
En 1886 : 1040 habitants
En 1901 : 954 habitants
En 1946 : 814 habitants
En 1954 : 707 habitants
En 1962 : 457 habitants
En 1968 : 541 habitants
En 1975 : 463 habitants
En 1982 : 399 habitants
En 1990 : 369 habitants
En 1999 : 351 habitants
En 2008 : 376 habitants

BAUDETS DU POITOU
Qui dit Poitou, dit baudet, bien sûr ! Mais attention, n’est pas baudet qui veut ! Le baudet du Poitou a une grosse tête, des oreilles longues et bien ouvertes, une encolure forte, un garrot effacé, le dos droit et long, des cuisses longues et musclées, une robe bai brun passant parfois au jaunâtre (fougère) sans poils blancs disséminés dans la robe (rubican) avec le dessous du ventre et l’intérieur des cuisses gris clair. L’ânesse est parfois chargée de poils qui peuvent être très longs. Les spécialistes sont bien sûr plus complets dans leur description.
Taille moyenne du mâle : 1,40 à 1,50 pour 320 à 340 kg.
Taille moyenne de la femme : 1,35 à 1,45 m

En 1958, Jacques Moreau, vétérinaire, affirmait que Verrue, quasiment situé sur la ligne Loudun-Poitiers, se trouvait, en 1867, juste en bordure est de la zone de répartition du baudet du Poitou. Même si l’on trouve encore ici et là, en France et dans le monde, quelques spécimens de baudets du Poitou, leur zone d’élevage s’est singulièrement réduite pour ne désormais couvrir qu’un peu plus de la moitié sud du département des Deux-Sèvres.

BUREAU DE POSTE
Verrue a conservé son bureau de poste ; lequel a fait l'objet d'un fric-frac en ce début d'année 2007. Pourvu que ça dure : le maintien de La Poste, pas le fric-frac !


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Rédacteur 
     
     
  RĂ©my LEMARCHAND

BONJOUR !
Merci de votre visite.

A part huit ou neuf villages avec lesquels j'ai une relation particulière, j'ai choisi de présenter des villages à l'histoire souvent chargée d'oubli et aux noms un tantinet insolites ou cocasses.

Le plus souvent, faute de littérature les concernant, hélas ! la présentation en est incomplète. Que l'on veuille bien m'en excuser. L'objectif n'est d'ailleurs pas d'être exhaustif, mais, plus modestement, de faire vivre ces villages. Vous pouvez m'y aider en m'adressant vos suggestions, remarques, infos en utilisant la boîte de dialogue ci-dessous. Pour me transmettre des photos, je vous indiquerai mon adresse électronique sur demande via cette boîte de dialogue. MERCI d'avance de vos contributions.

Merci de votre visite et bons voyages quelque part en France !

RĂ©my LEMARCHAND gčre aussi les localités suivantes :
Cierges - Soupir - Gland - Chapeau - Duranus - Elan - Autruche - FAUX - Doux - Seuil - Son - Pauvres - Mery Sur Seine - Etrelles Sur Aube - Longueville Sur Aube - Avon La Peze - Lentilles - Salon - Poivres - Deux Verges - Painblanc - Angoisse - Chateauvieux Les Fosses - Hommes - Chatte - Choux - Verges - Crottes En Pithiverais - Sos - Nicole - Sezanne - Gaye - Trecon - Pleurs - Anglure - Granges Sur Aube - Reveillon - Riche - Poil - Avoine - Bizou - La Chapelle Montligeon - Le Cercueil - Remy - Boulot - Fille Sur Sarthe - La Tombe - Contre - Folies - Y - Gorges - Vouille - La Villedieu Du Clain - Verrue - Folles - Mercy - Gland - Vaureal 


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 

  Adresses utiles  
  http://membres.lycos.fr/monts8
   
 

  Administratif  
  Mairie
5 Grand'Rue - 86420 VERRUE

Tél. 05 49 50 69 04
CONSEILLERS MUNICIPAUX
(noms suivis des suffrages obtenus)M. Claude MERON 143
M. Jean-Philippe CHAMORET 142
M. Jacky BLET 139
M. Roland LEBOUCHER 136
M. Alain PELETIER 136
M. Jean-Paul ROLLAND 129
M. Jean-Philippe CHAMORET 128


   
 
Auteur de la fiche "Verrue" : RĂ©my LEMARCHAND
Contact : Poser une question ou faire un commentaire sur Verrue

Votre prénom et nom
Votre email
Commentaire/Question
CAPTCHA Image
Refresh Image

 


Verrue
  RechercheContactAide  
    Quelque part en France 2002-2008  
 


France > Poitou-Charentes > Vienne > Verrue (86420)
Superficie (hectares)    28,44 Km² 
Altitude (en mètres)    69 à 140 mètres 
Nom des habitants    Verrucois & Verrucoises