Quelque part en France - L’encyclopédie interactive des villes et villages de France

Ce site constitue l’encyclopédie interactive des villes et villages de France. Son principe est d’offrir le visage de la France dessiné par ses habitants eux-mêmes.Son fonctionnement est donc double.Quelque part en France permet d’informer.Quelque part en France permet de s’informer.


 


FAUX
  RechercheContactAide  
       
      Informations manquantes ?  
      Envoyez vos textes au webmaster  




 
 Actualité 
     
voir les photos     
  MISES A JOUR de cette présentation
17/12/08 : rubrique "Histoire"
04/01/10 : Photos


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Tourisme 
Faux, un vrai village du Rethélois ! (Ardennes)
     
     
 

 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Histoire 
     
     
  Avant 1793, Faux contient les actes pour Lucquy.

En 1828 la commune de Faux absorbe celle de Lucquy, s’appelant alors « Faux-et-Lucquy », avant de la céder en 1871, reprenant son nom d’origine.

La commune de Faux, dans le canton de Novion-Porcien, fait partie de la communauté de communes des Crêtes préardennaises.

Pendant la Grande Guerre, des combats très acharnés ont eu lieu dans le vallon situé immédiatement au nord du village. En se repliant, les soldats français ont incendié la plupart des maisons du village pour retarder la progression des troupes allemandes. Les vieux agriculteurs de Faux disent qu’ils retrouvent encore des armes, notamment des baïonnettes à la pointe pliée ainsi que des fusils abandonnés là par les troupes françaises après les avoir débarrassés de leur culasse, en labourant leurs champs


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Origine du nom 
     
     
  Plusieurs villages et de nombreux lieux-dits portent le vrai nom de « Faux », seul ou comme composante du nom. La question se pose : quelle est l’origine de ce nom ?

- Faux, ce qui n’est pas exact et dont il est parfois fait usage … jeu de mots ;
- Faux, les outils des faucheurs ;
- Faux, cette variété de hêtres tels que les « faux de Verzy » (Marne) ;
- Faux, du latin « feal, fidus, fidelis », signifiant « fidèle ». Ainsi, Nicot cite, dans « Thresor de la langue française » (1606) « Estre feaulx et loyaulx au peuple Romain », c'est-à-dire « Etre fidèle et loyal au peuple romain ». Et l’Académie française, aujourd’hui, défini « féal » comme « 1°) adjectif féodal. Qui est fidèle à son suzerain. 2°) Nom masculin littéraire ou ironique. Compagnon fidèle et dévoué ». Mais on sait bien qu’il y a aussi les « faux frères » et les « faux amis »,, ceux qui trahissent et qui ne sont donc pas fidèles.

Ainsi, la référence aux hêtres pourrait être parfaitement justifiée par la présence alentour de ces lieux de hêtraies. Normal, le hêtre était l’essence d’arbre la plus répandue dans toute la Gaule.

Néanmoins, cette étymologie peut éventuellement être discutée. Pourquoi ces villages FAUX ne seraient-ils pas des « villages feaulx », c'est-à-dire des « villages fidèles » ? A moins qu’il s’agisse de villages ayant trahi … Admettez que, jusqu’à plus ample informé, entre le hêtre et la fidélité, voire la trahison, toutes les hypothèses sont envisageables. Toutefois, je l’avoue, j’aurais volontiers un petit penchant pour le « village féal ». Mais ce n’est pas l’avis des habitants de Faux qui font plus volontiers référence au hêtre. Quelque érudit ne pourrait-il pas trancher la question ?

Il y a également Faux, en Dordogne, Faux-Fresnay et Faux-Vésigneul (Marne), Faux-la-Montagne et Faux-Mazuras (Creuse) ainsi que Faux-Villecerf (Aube). Et d’autres encore …


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Lieux de culte 
     
     
  Le village de Faux fait partie de la paroisse « Saint-Benoît aux portes d’Ardenne », diocèse de Reims.

L’église, aujourd’hui légèrement en retrait de la rue, arrivait autrefois jusqu’au bord de la rue. La première travée de la nef a été détruite pendant la guerre de 1914/1918. Reconstruite dans les années 1920, la belle façade a été récupérée et remise en place une travée plus loin.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Description Géographique 
     
     
  Sur une hauteur, à une petite douzaine de kilomètres au nord-est de Rethel, dans le sud-ouest du département des Ardennes, le village de Faux regarde passer les trains de la ligne de chemin de fer de Paris à Longwy et présente un magnifique et vaste panorama, presque circulaire, sur la campagne ardennaise.

Le territoire de la commune de Faux est parsemé de nombreux fossés, témoins de la Grande Guerre.

Parmi les lieux-dits : Graveleuse, la Plume, les Magots, les Quatre-Jours (en partie sur la commune voisine) …


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Personnages célèbres 
     
     
  Jacques l'Aumônier, marquis de Varenne, est né à Faux en 1642. Officier de confession protestante dans l'armée de Louis XIV, il est passé au service de l'électeur de Brandebourg après la promulgation de l'édit de Fontainebleau, le 17 octobre 1685, disposant, notamment, la révocation de l’édit de Nantes, l’interdiction de l’exercice du culte réformé, l’interdiction des écoles pour les enfants de culte protestant, l’obligation pour les pasteurs de se convertir ou de s’exiler …

 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Divers 
     
     
  GENTILé
Les habitants du village de Faux, en Dordogne, sont appelés Fallois et Falloises. Les habitants de Faux, village ardennais, ont-ils le même gentilé ? Pourquoi pas ? Quoi qu’il en soit, les habitants de Faux ne se connaissent pas de gentilé.

POPULATION
En 1793 : 93 habitants
En 1800 : 116 habitants
De 1828 à 1871 : 375 à 324 habitants, Lucquy compris
En 1876 : 116 habitants
En 1901 : 74 habitants
En 1936 : 79 habitants
En 1968 : 68 habitants
En 1975 : 53 habitants
En 1982 : 57 habitants
En 1990 : 60 habitants
En 1999 : 51 habitants


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Rédacteur 
     
     
  Rémy LEMARCHAND

BONJOUR !
Merci de votre visite.

A part huit ou neuf villages avec lesquels j'ai une relation particulière, j'ai choisi de présenter des villages à l'histoire souvent chargée d'oubli et aux noms un tantinet insolites ou cocasses.

Le plus souvent, faute de littérature les concernant, hélas ! la présentation en est incomplète. Que l'on veuille bien m'en excuser. L'objectif n'est d'ailleurs pas d'être exhaustif, mais, plus modestement, de faire vivre ces villages. Vous pouvez m'y aider en m'adressant vos suggestions, remarques, infos en utilisant la boîte de dialogue ci-dessous. Pour me transmettre des photos, je vous indiquerai mon adresse électronique sur demande via cette boîte de dialogue. MERCI d'avance de vos contributions.

Merci de votre visite et bons voyages quelque part en France !

Rémy LEMARCHAND gère aussi les localités suivantes :
Cierges - Soupir - Gland - Chapeau - Duranus - Elan - Autruche - FAUX - Doux - Seuil - Son - Pauvres - Longueville Sur Aube - Mery Sur Seine - Etrelles Sur Aube - Avon La Peze - Lentilles - Salon - Poivres - Deux Verges - Painblanc - Angoisse - Chateauvieux Les Fosses - Hommes - Chatte - Choux - Verges - Crottes En Pithiverais - Sos - Nicole - Sezanne - Gaye - Trecon - Pleurs - Anglure - Granges Sur Aube - Reveillon - Riche - Poil - Avoine - Bizou - La Chapelle Montligeon - Le Cercueil - Remy - Boulot - Fille Sur Sarthe - La Tombe - Contre - Folies - Y - Gorges - Vouille - La Villedieu Du Clain - Verrue - Folles - Mercy - Gland - Vaureal 


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 

  Administratif  
  .
   
 
Auteur de la fiche "FAUX" : Rémy LEMARCHAND
Contact : Poser une question ou faire un commentaire sur FAUX

Votre prénom et nom
Votre email
Commentaire/Question
CAPTCHA Image
Refresh Image

 


FAUX
  RechercheContactAide  
    Quelque part en France 2002-2008  
 


France > Champagne-Ardenne > Ardennes > FAUX (08270)