Quelque part en France - L’encyclopédie interactive des villes et villages de France

Ce site constitue l’encyclopédie interactive des villes et villages de France. Son principe est d’offrir le visage de la France dessiné par ses habitants eux-mêmes.Son fonctionnement est donc double.Quelque part en France permet d’informer.Quelque part en France permet de s’informer.


 


Sagelat
  RechercheContactAide  
       
      Informations manquantes ?  
      Envoyez vos textes au webmaster  




 
 Histoire 
     
voir les photos     
  Le Val de Nauze a, vraisemblablement, été occupé, au moins, depuis le Néolithique. De multiples outils ont été trouvés étayant cette théorie. Il convient, par ailleurs, de remarquer que l'habitat devait être plus facile, grâce à la douceur relative du climat, que dans la proche vallée de la Vézère.

L'abbaye moniale-bénédictine de Fongauffier, dont les restes sont occupés par la mairie, remonte à 1094 et ses abbesses assumaient une vie temporelle comparable à celles des seigneurs avec, cependant, une mission humanitaire d'accueil des enfants abandonnés par la dureté des règles de l'époque.
Sagelat occupe la part la plus ancienne du village de Fongauffier. La petite histoire nous dit que Pépin le Bref aurait tenté, pour les Rameaux de l'an 768, de faire assassiner Waifer, le dernier duc d'Aquitaine, lors de son escale à sa fontaine. La forfaiture eut, certes, bien lieu mais à Eygurandes, dans la Double, à 100 km de là.

Un terrain d'aviation de fortune a permis, avant guerre, dans les espaces verts de Lavergne, à un bimoteur militaire d'observation géographique, en détresse, de se poser.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Origine du nom 
     
     
  Sagelat doit plus vraisemblablement son non nom à l'acte de sceller qu'à l'inversion du Ségalat qui s'applique au champ de seigle. On retrouve "Sanctus Victor de Sagelaco", depuis 1306, dans les documents pontificaux.

Le blason, adopté en été 2003, évoque les liens qui unissent Sagelat à sa principale rivière, la Nauze, et à ses moulins.
"De sinople* à la fasce ondée d'argent accompagnée de trois roues de moulin d'or".

* Sinople: (Petit Robert) · terme de blason. Un des émaux héraldiques, de couleur verte (lignes diagonales descendant de gauche à droite).







 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Lieux de culte 
     
     
  L'église St Victor de Sagelat, du 12ème siècle, a été construite sur le socle d'une villa gallo-romaine.
Cet édifice d'une élégante sobriété a été remanié; vers la fin des années 30. La nef fut, à l'époque, complétée par deux chapelles adjacentes symbolisant la croix latine.
Dans la nef un chemin de croix a été dessiné dans la pierre, au siècle dernier, et surprend par sa qualité artistique d'une saisissante beauté.

La paroisse de Sagelat a choisi Barthélémy pour saint patron.



 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Description Géographique 
     
     
  Vous aurez du mal à situer Sagelat.

Cette petite commune de 757 hectares, au pied de Belvès, s'inscrit, pour sa quasi-totalité, sur la R.D de la Nauze et la R.G de la Vallée. Elle est bordée de la R.D n° 710, Ribérac-Fumel via Périgueux, et sectionnée par la R.D n° 53, ancienne gare de Castelnaud à La Capelle-Biron.

Sans être très élevés les reliefs collinaires de Sagelat oscillent de 161 mètres, sur les hauteurs des Champs-Petits, à 214 mètres, à Lacoste prés de Pétrou.

La commune présente plusieurs sources; dont celle du site abbatial de Fongauffier et celle de Fonpasserelle qui sert d'A.E.E.P à diverses localités notamment Belvès.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Associations 
     
     
  Le théâtre, à Sagelat, trouve une résonance extraordinaire.
L'amicale laïque de l'époque, en 1961, monte une troupe avec des acteurs locaux de toutes les tranches d'âges.

Son fondateur Jacques-Louis Teilhaud, certes, innove mais il voit grand. La première pièce jouée fut "On ne badine pas avec l'amour" de Musset. L'année suivante les amateurs n'hésitent pas. Avec "la Cerisaie" de Tchékhov ils font un "tabac" et tout cela... dans un hangar.

Le foyer rural de Sagelat apparaît, seulement, en 1968 mais depuis a connu, chaque année, au moins une animation théâtrale.

Jacques-Louis Teilhaud n'est plus mais la troupe perdure et son nouveau manager, Antoine Braud, coordonne une équipe toujours prête à vivre de grands moments. Knock, de Jules Romains, tiendra, vraisemblablement l'affiche de 2002 à 2004.


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Divers 
     
     
  Je voudrais dire tout particulièrement à mes concitoyens, comptables d'une entité au découpage bien atypique, que je demeure, pour Sagelat, comme pour toutes les autres communes dont j'ai ouvert les pages sur le site, preneur de toutes remarques.

 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 
 Rédacteur 
     
     
  Pierre FABRE

05 53 29 07 50

E-Mail: pierrefabre@infonie.fr

Rédacteur libre.

Diverses fiches amorcées et présentes sur le site concernent des villages meusiens disparus lors de la Première Guerre mondiale:
Beaumont-en-Verdunois, Bezonveaux, Cumières, Fleury-devant-Douaumont, Haumont-près-Samogneux, Louvemont-Côte-du-Poivre, Ornes et Vaux-devant-Damloup .

Bien d'autres localités figurent dans le listage des communes découvertes par le site. Le chantier, par essence, reste et restera toujours inachevé.




Les internautes qui découvriraient des erreurs, des imperfections ou des omissions seront, naturellement, les bienvenus s'ils me font part de leurs remarques.

Contact: pierrefabre@infonie.fr

Pierre FABRE gère aussi les localités suivantes :
Reillanne - Drap - Gattieres - Vireux Molhain - Marseille - Arles - Aubagne - Martigues - Dives Sur Mer - Perigueux - Bergerac - Creysse - La Force - St Capraise De Lalinde - Lanquais - Cladech - St Pardoux Et Vielvic - St Germain De Belves - Belves - Sagelat - Siorac En Perigord - Ste Foy De Belves - Larzac - St Laurent La Vallée - Doissat - Monplaisant - Carves - St Pompon - Grives - Salles De Belves - St Amand De Belves - Sarlat La Caneda - Veyrines De Domme - Domme - Le Bugue - Journiac - Mauzens Et Miremont - Campagne - Cazoules - Savignac Les églises - Montferrand Du Perigord - St Avit Senieur - Le Buisson De Cadouin - Bouillac - Limeuil - Pezuls - Monpazier - Capdrot - Loubejac - Prats Du Périgord - Villefranche Du Perigord - St Cernin De L'Herm - Mazeyrolles - Besse - Salignac Eyvignes - Boulazac - Gisors - Fources - Valence Sur Baïse - Castelmoron D'Albret - Agen - Sauveterre La Lemance - St Front Sur Lemance - Cuzorn - Condezaygues - Le Pont De Montvert - St Germain De Calberte - Florac - Toul - Bar Le Duc - Beaumont-en-Verdunois - Fleury Devant Douaumont - Haumont Pres Samogneux - Samogneux - Louvemont Cote Du Poivre - Cumieres Le Mort Homme - Verdun - Bezonvaux - Ornes - Vaux Devant Damloup - Hennebont - Dives - Calais - St Omer - Capvern - Aurensan - Soues - Bazet - Strasbourg - Lyon - Venissieux - Paris - Le Treport - Veules Les Roses - Friville Escarbotin - Conteville - Ault - Entraigues Sur Sorgue - Joncherey - St Denis - Ivry Sur Seine - Vitry Sur Seine - Asnières Sur Oise 


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 

  Education  
  Nombre d'écoles primaires : 1
   
 
Auteur de la fiche "Sagelat" : Pierre FABRE
Contact : Poser une question ou faire un commentaire sur Sagelat

Votre prénom et nom
Votre email
Commentaire/Question
CAPTCHA Image
Refresh Image

 


Sagelat
  RechercheContactAide  
    Quelque part en France 2002-2008  
 


France > Aquitaine > Dordogne > Sagelat (24170)
Nb d'habitants    331 (1996)
Superficie (hectares)    757 
Coordonnées Géographiques (latitude;longitude)    Longitude 01° 00' 46" Est. Longitude 44° 47' 18" Nord. 
Densité (h/km²)    44 (1996)
Altitude (en mètres)    85 
Nom des habitants    Sagelacois 
Nombre d'écoles primaires