Quelque part en France - Líencyclopťdie interactive des villes et villages de France

Ce site constitue líencyclopťdie interactive des villes et villages de France. Son principe est díoffrir le visage de la France dessinť par ses habitants eux-mÍmes.Son fonctionnement est donc double.Quelque part en France permet díinformer.Quelque part en France permet de síinformer.


 


Froideconche
  RechercheContactAide  
       
      Informations manquantes ?  
      Envoyez vos textes au webmaster  




 
 Histoire 
     
voir les photos     
  La situation g√©ographique
Froideconche fait partie du canton de Saint Sauveur depuis le 23 novembre 1984 .
Auparavant notre village etait rataché au canton de Luxeuil les bains .
Il est situé à l'est de cette ville , au pied des Vosges à une altitude moyenne de 300 m.
Origine du nom FROIDECONCHE
Froideconche est appelé Frigida Concha dans les textes anciens.
Ce nom latin vient peut etre du nom du vallon en forme de coquille dans lequel le village est situé et surtout de la fraicheur qu'y entretiennent les eaux du Breuchin et de ses dérivations .
Froideconche fut fond√©e au 8√®me si√®cle. En ce temps l√† les Sarrasins firent invasion dans les deux borgognes o√Ļ ils pill√®rent et saccag√®rent les villes, les bourgades et les villages: Luxeuil eut particuli√®rement √† souffrir du passage de ces cruels d√©pr√©dateurs; l'Abb√© et la plupart des religieux de l'Abbaye furent massacr√©s et le monasr√®re ne commen√ßa √† de d√©peupler que sous Charlemagne. N'√©tant plus assez nombreux pour cultiver leurs terres, les religieux les abandonn√®rent sous charge de mainmorte et de certaines redevances, √† des colons qui se fix√®rent en diff√©rents lieux environnants. Telle aurait √©t√© l'origine de Froideconche.
La tradition locale ajoute que les territoires cultiv√©s par les colons mainmortables (leurs terres √©taient inali√©nables) et redevanciers demeur√©rent fort longtemps indivisis et qu'ils ne furent partag√©s qu'en l'an 1622 par un arr√™t du parlement de D√īle, mais en restant sous la main seigneuriale de l'Abbaye qui a conserv√© ses droits jusqu'√† la R√©volution.
Froideconche était avant 1789 et même après le concordat de 1801 une section de la paroisse de Luxeuil. En 1839 seulement elle deviendra autonome.
L'industrie du b√Ętiment est tr√®s florissante √† Froideconche dans la premi√®re moiti√© du XIX√®me si√®cle. La raison principale √©tait l'augmentation de la population.
En 1802, Froideconche comptait 660 habitants.
En 1824, 1039 habitants soit en 22 ans, une augmentation de 379 habitants.
Dans l'immédiat, on ne construit pas, on essaie de faire quelques économies.
Froideconche avait été occupé par les trouppes française autrichiennes, prussiennes qui avaient réquisitionné des boeufs, de la farine, des chevaux, du fourrage et du ravitaillement de toute sorte en 1815. Le pays était ruiné, il fallait le relever et cependant dans l'accroissement de la population pendant le premier quart du XIXème siècle sera très net.
En 1830 s'ouvrent les premi√®res carri√®res. Commune et particuliers construisent des fermes en pi√®rre et des b√Ętiments communaux.
La commune de Froideconche toujours sollicitée par la commune de Luxeuil pour les nombreuses et couteuses réparations de son église, décide d'acquérir son indépendance religieuse.
On construit face à l'église un presbytère trés grand en 1839.
En 1836, la commune décide de construire la mairie avec au rez-de-chaussée une école et une salle d'archive.
Enfin en 1837, on crée un cimetière à l'écart du village.
Le village est alors traversé sans arrêt par des chariots chargés d'énormes pierres venant de quatre carrières :
- dans le bois nord de Froideconche au lieu-dit L'ETANG MONSIEUR ;
- à l'est de Froideconche au lieu-dit BOIS DE LALEAU ;
- à l'est de Froideconche au Hameau de BOUHAY ;
- au nord de Froideconche au lieu-dit le BOIS D'EMERY.
Des arm√©es de tailleurs de pierre sur place ou sur le chantier des b√Ętiments communaux taillaient les pierres de toutes tailles.
Trois ponts sont alors construits avec ces mêmes matériaux, l'un très important (3 arches) et les deux autres beaucoup plus petits permettent de relier Luxeuil à Mélisay.
Le plus grand dit "grand pont" 3 arches en pierre, a une largeur de 5 m 60 cm et une longueur de 25 m. Il fut construit par l'architecte Colard de Lure moyennant 19 000,00 F Or. Un acte notari√© dat√© de 1848 fait mention au lieu-dit La Corveraine, du Morbief d√©riv√© du Breuchin, d'un b√Ętiment √† usage de f√©culerie muni de roue √† aubes et d'un moulin √† tan. Les deux b√Ętiments sont c√īte √† c√īte.
Ces deux moulins sont la propriété de Monsieur et Madame Mol.
En 1880, apr√®s la mort de son mari, Madame Mol, ennuy√©e par les difficult√©s d'approvisionnement des pommes de terre et des √©corces de ch√ęne d√©cide de vendre ou de louer ses propri√©t√©s. En novembre 1880 se pr√©sentent Messieurs Garcet et Nisius, √©diteurs √† Paris, 76 rue de Rennes, prennent √† bail ce b√Ętiment avec l'intention d'en faire une menuiserie.
Quatre ans plus tard, Messieurs Garcet et Nisios achètent la Corveraine et prennent comme Directeur Alfred Meugniot.
Le 25 juin 1889, Alfred Meugniot rachète l'usine qu'il dirigeait. Monsieur Nisios entre alors à la Librairie Delagrave. Le service Mobilier Scolaire dont il assume la Direction prend de l'extension par l'apport de produits d'ardoisage et de modèles déposés, marque NISIUS.
La librairie Delagrave est alors la cliente principale, puis unique de l'Usine MEUGNIOT.

En 1832 il y eu une déliberation pour la construction d'une église . Celle ci est terminée en 1838 .
En 1835 , la commune a deux écoles .Une de garcon avec 90 écoliers et une de filles avec60 écolieres .
En 1836 la commune décide de construire la mairie avec au rez de chaussée une école et une salle d'archives .


 
 
Informations
manquantes ?
Envoyez vos textes
au webmaster
 
 

  Adresses utiles  
  http://www.clubjsf70300.com
   
 
Auteur de la fiche "Froideconche" : jean-luc ancelet
Contact : Poser une question ou faire un commentaire sur Froideconche

Votre prťnom et nom
Votre email
Commentaire/Question
CAPTCHA Image
Refresh Image

 


Froideconche
  RechercheContactAide  
    Quelque part en France 2002-2008  
 


France > Franche-Comt√© > Sa√īne (Haute) > Froideconche (70300)